logo

demonstration par recurrence


terminaledemonstration par recurrence

#msg2773197#msg2773197 Posté le 16-12-09 à 16:27
Posté par Profilsiissou siissou

bonjour tout le monde
J'ai beaucoup de mal avec les demonstrations par recurrence et j'ai un dm a faire c'est pour cel aque je sollicite votre aide
alors voici la question :
demontrer par recurrence que pour tout entier naturel n non n :
1²+2²+3²+4²+5²....+n²=(n(n+1)(2n+1))/6

Je vous remercie de votre aide
re : demonstration par recurrence#msg2773233#msg2773233 Posté le 16-12-09 à 16:38
Posté par Profilmascate mascate

bonjour!
3 étapes dans une telle démonstration:

- on vérifie que c'est vrai pour n=1
  en effet 1= (1.2.3)/6
-on suppose la formule vraie pour n-1
  cad on remplace n par n-1 dans la formule
  1²+2²+3²+.....+(n-1)²= ((n-1)n(2(n-1)+1))/6
  1²+2²+3²+.....+(n-1)²=((n-1)n(2n-1))/6

-on démontre que la formule est vraie pour n

1²+2²+3²+4²+5²....+n²=((n-1)n(2n-1))/6 =n²
1²+2²+3²+4²+5²....+n²= (n/6) [(n-1)(2n-1)+6n]
1²+2²+3²+4²+5²....+n²= (n/6)[2n²+3n+1]
1²+2²+3²+4²+5²....+n²=(n(n+1)(2n+1))/6
Publicité

re : demonstration par recurrence#msg2773286#msg2773286 Posté le 16-12-09 à 16:54
Posté par Profilsiissou siissou

tout d'abord je tiens a vous remercier de votre aide

Donc il faut a chaque fois calculer si cela est vrai au premier rang puis sur n-1 et enfin sur n+1.

Mais pour la 3ème étape je ne comprend pas d'où vient 1²+2²+3²+4²+5²....+n²=((n-1)n(2n-1))/6 =n²
le n² ??
re : demonstration par recurrence#msg2773297#msg2773297 Posté le 16-12-09 à 16:59
Posté par Profilmascate mascate

1²+2²+3²+4²+5²....+n²=((n-1)n(2n-1))/6 =n²faute de frappe désolée!
1²+2²+3²+4²+5²....+n²=((n-1)n(2n-1))/6 +n² j'ai remplacé 1²+2²+.....+(n-1)² par sa valeur et il reste n²
re : demonstration par recurrence#msg2773303#msg2773303 Posté le 16-12-09 à 17:02
Posté par Profildjuste djuste

Une démonstration par récurrence se fait en 3 étapes :
- la première consiste à montrer que la relation est vraie pour un n donné, très souvent n=0 ou n=1;
- la deuxième consiste à admettre que la relation est vraie au rang n, il faut alors démontrer qu'elle l'est au rang n+1
- la troisième est la conclusion qui affirme que la relation est vraie pour tout n.

Pour résumer,  si tu vérifies que la relation admise vraie au rang n l'est encore au rang n+1, tu démontres alors qu'elle le sera encore pour n+2 et ainsi de suite. Le tout est de commencer pour n=0 ou n=1 afin de montrer que c'est vraie pour n=2, puis 3, puis 4 et ainsi de suite.

Donc ici,

Pour n=1, tu t'aperçois que \frac{n(n+1)(2n+1)}{6}=1, donc la relation est vraie. La première étape s'achève ici.

Seconde étape : tu admets que la relation est vraie jusqu'au rang n, donc \frac{n(n+1)(2n+1)}{6}=\sum_{k=1}^n k^2, il reste à démontrer que c'est vrai au rang n+1. Pour  le faire, on reprend la fraction au rang n supposée vraie, on lui ajoute (n+1)^2 :

\frac{n(n+1)(2n+1)}{6}+(n+1)^2=\frac{n(n+1)(2n+1)+6(n+1)^2}{6}

On factorise par (n+1) au numérateur :
\frac{n(n+1)(2n+1)+(n+1)^2}{6}=\frac{(n+1)[n(2n+1}+6(n+1)}{6}=\frac{(n+1)(2n^2+7n+6)}{6}

Or 2n^2+7n+6=(n+2)(2n+3), donc \frac{(n+1)(2n^2+7n+6)}{6}=\frac{(n+1)(n+2)(2n+3)}{6}
 \\

Donc en remplaçant n par n+1 dans l'expression, tu démontres que la relation est vraie au rang n+1.
re : demonstration par recurrence#msg4034241#msg4034241 Posté le 18-02-12 à 17:41
Posté par Profilbonobo bonobo

Excellente explication ! Merci !

Répondre à ce sujet

réservé Seuls les membres peuvent poster sur le forum !

Vous devez être connecté pour poster
attention Un modérateur est susceptible de supprimer toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.

  • Ce topic

    imprimer Imprimer
    réduire la tailleRéduire   /   agrandir la tailleAgrandir

    Pour plus d'options, connection connectez vous !
  • Fiches de maths

    * suites en terminale
    1 fiches de mathématiques sur "suites" en terminale disponibles.


maths - prof de maths - cours particuliers haut de pagehaut Retrouvez cette page sur ilemaths l'île des mathématiques
© Tom_Pascal & Océane 2014