Inscription / Connexion Nouveau Sujet

1 2 +


Niveau concours
Partager :

Conversion Ingénieur Professeur

Posté par Swid (invité) 04-12-07 à 14:36

Bonjour,

Je suis ingénieur et je travaille aujourd'hui dans l'industrie. Depuis que je suis sorti des études, je traîne comme un vieux rêve de devenir professeur de Mathématiques. Alors je me renseigne sur le CAPES, fait le tour des programmes...

Ma question est simple: connaissez-vous des professeurs de Mathématiques qui sont d'anciens ingénieurs? Est-ce que les conversions se passent bien en général?

Merci pour vos retours,
Swid

Posté par
stella
re : Conversion Ingénieur Professeur 04-12-07 à 14:49

Bonjour

Il y a eu déjà ce genre de question sur l'île. Tu devrais aller voir le topic "Que dois-je faire ?"

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 04-12-07 à 18:01

Bonjour,

j'étais ingénieur avant d'être prof de maths.

Le principal est d'avoir envie de le faire. Quand la motivation est là, le reste passe.

Il faut s'attendre à une grosse perte de salaire : tu recommenceras au bas de l'échelle, pas moyen de faire valoir l'ancienneté dans le secteur privé, ça n'existe pas.

Au niveau boulot, attention !! Cela reste un énorme travail d'être prof, et surtout c'est organisé différemment : il faut se préparer à travailler beaucoup chez soi. Certes, il y a plus de vacances. Mais les périodes hors-vacances sont trés intenses. En particulier, une heure de cours est trés intense, je n'avais pas connu ça avant ...

Et bien entendu, il reste le concours à passer : beaucoup de travail en perspective !

Posté par
Rouliane
re : Conversion Ingénieur Professeur 04-12-07 à 19:07

Bonsoir,

Ingénieur aussi, puis prof, ben je suis vite retourné vers l'ingénierie
Spécial comme métier, si tu es passionné de maths, c'est pas forcément pour ça que ça te plaira. D'ailleurs tu feras très rarement des maths.

Posté par
Violoncellenoir
re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 01:07

Citation :
Spécial comme métier


Remarque un brin subjective

L'enseignement c'est une vocation, simplement...

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 05:43

Je ne pense pas que ce soit plus une vocation qu'un autre boulot. C'est un travail comme les autres, avec ses difficultés et ses avantages.

Posté par
stella
re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 10:17

Bonjour

Non je ne pense pas que ce soit un travail comme les autres. Il faut certainement plus de pédagogie que moi dans mon métier, et enseigner à 30 momes ce n'est pas évident !

Posté par Swid (invité)re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 11:34

Re-bonjour,

merci pour tous vos témoignages. Pour ma part, je pense vouloir enseigner. J'aime expliquer mon travail en public (mais pas briller en réunion...), je me suis déjà retrouver devant une classe d'élèves, j'avais apprécié. Maintenant c'est comme tout, tant qu'on a pas les pieds dedans, c'est difficile de savoir exactement... et il vaut mieux être sûr au moment où on fait le grand saut en donnant sa démission à son employeur!!!

Je me suis dit que je pourrais tester à nouveau ma motivation en donnant des cours de soutien, mais je ne suis pas persuadé d'apprendre grand chose car je l'ai déjà fait étant étudiant... et puis comme l'a dit Jamo, j'ai l'impression que le rythme de travail est un élément déterminant de cette profession, ce que je ne pourrai bien évidemment pas restrouver en donnant des cours du soir...

Au niveau salaire, je ne travaille que depuis deux ans, donc le saut ne serait pas trop difficile. De plus, vu l'évolution des salaire d'ingé et la reconnaissance du métier sans cesse rabaissée, je ne prétendrais jamais à des sommets!

Autre question pour les ingés qui ont passé le concours: l'avez vous trouvé difficile? Pensez vous qu'il faut se réserver une année complète pour le bosser? Quelles sont vos expériences?

Encore merci!
Swid

Posté par
pyth
re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 12:46

salut,

Apres des études d'ingenieur, j'ai passé le capes facile en 1994. Maintenant, je ne sais pas si ça s'est corsé depuis...

Confusius a dit:
"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie."

pour le métier de prof, c'est tellement vrai !

Et puis il y a les postes à l'étranger ou en dom/tom, c'est sympa !

Bon courage

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 15:57

Le Capes n'est ni difficile ni facile : c'est un concours !

Le but d'un concours est de se retrouver bien classé, mieux classé que les autres, alors peu importe le niveau de difficulté absolu du sujet, c'est la même chose pour tout le monde. C'est important de savoir ceci pour garder le moral, car il "suffit" en général d'avoir 7/20 pour être admissible, ce qui correspond à avoir fait correctement 1/3 voire 1/4 du sujet qui estbien trop long et souvent impossible sur la fin.

Et je pense qu'il faut une année de préparation. Ne pas oublier que certains passent 1 an en IUFM en ne faisant que ça !!

Posté par
Rouliane
re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 18:27

Bonsoir,

C'est un concours, mais en étant ingé, t'es déjà habitué à avoir une grosse charge de travail, et ton niveau en maths doit pas etre dégeu.
Je pense que s'y mettre un an est faisable ( va voir ta boite, si t'y bosses sepuis 2 ans, t'as le droit normallement de prendre un congé formation d'un an, et t'es même payé je crois ). Tous les ingés ( 5) qui ont passé le capes en même temps que moi l'ont eu du premier coup.

Posté par
Rouliane
re : Conversion Ingénieur Professeur 05-12-07 à 18:28

Je pense que s'y mettre un an à fond est préférable

Posté par
Xylophone
parlons salaire et métier... 22-06-08 à 16:30

Bonjour,

Je suis ingénieur et je me pose les mêmes questions que certains d'entre vous : j'envisage de me reconvertir en prof de math.

1- La question du salaire a déjà été évoquée dans cette discussion mais sans chiffre. Est-ce que les intervenants ayant fait cette reconversion pourraient nous éclairer sur ce point ?

Quel est le salaire du débutant (sachant que l'on ne tient pas compte des années d'expé) ?
Quel est la progression du salaire sur les premières années d'enseignement ?
Quelles sont les différences de niveau de salaire entre le collège, le lycée, le supérieur ?

2- Autre point, certains ont évoqué le métier en lui-même. Question à l'égard des ex-ingé devenu prof : quels sont les qualités principales pour être un bon prof pour ces élèves et se sentir accompli dans ce métier ?

3- Enfin, concernant la préparation du CAPES, je suis dans une petite société qui n'a probablement pas les possibilités fiancières d'assumer un congé indivduel de formation. Est-ce envisageable de faire cette préparation tout en continuant de travailler ?

Merci d'avance pour vos réponses !

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 22-06-08 à 16:52

Bonjour,

en ce qui concerne les salaires, tu trouveras ce qu'il faut dans ce document assez récent :


En fait, il existe principalement 2 catégories : certifié ou agrégé.

Une fois, dans une des 2 catégories, tu as un échelon, qui commence à 1, puis 2, puis 3, ...

Pour chaque catégorie et chaque échelon, il correspond un indice : par exemple 395 pour un certifié à l'echelon 3.
Il suffit ensuite de multiplier cet indice par la valeur de point d'indice, et ça donne le salaire brut.
A ce salaire brut, il faut enlever les retenues habituelles, ajouter les éventuelles primes ou heures sup, et ça donne le salaire net.

Au niveau des échelons, on ne reste que 6 mois dans le 1er, puis 1 an dans le 2ème, puis 2 ans dans le 3ème (durrée approximatives). Ensuite, l'avancement se fait d'un échelon tous les 3 ans en moyenne (ça dépend de la notation, ça oscille entre 2ans et demi et 3 ans et demi à peu prés).

Il n'y a pas de différence entre un prof de collège et de lycée. Pour le supérieur, je ne crois pas que ce soit différent, si tu as un statut de certifié ou d'agregé. Mais le supérieur ne concerne pas grand monde, il ne faut pas se lancer dans ces concours en éspérant être prof dans le supérieur, c'est comme ça qu'on devient malheureux !

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 22-06-08 à 16:55

Question 2 : qualités pour être prof ??

En voilà une bonne question !

Un peu de patience, de la répartie, ... et sans doute d'autres qualités ...

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 22-06-08 à 16:57

Question 3 : à toi de voir si tu arrives à débloquer du temps pour préparer le concours.

La réussite au concours est fonction du temps passé pour le préparer.

Dans un premier temps, il est peut-etre intéressant de s'évaluer avec des annales, pour voir ce que ça donne.

Je te conseille le site Megamaths qui contient des cours, des exercices, des annales, des conseils pour préparer un tel concours :

Attention, les concours ne sont pas faciles et demandent une véritable implication pour les préparer. Certains passent une année complète rien qu'à ça pour échouer ... bref il faut se battre !

Posté par
orelo
re : Conversion Ingénieur Professeur 22-06-08 à 17:44

Bonjour à tous,

j'ai fait une école d'ingénieur aussi avant de me lancer dans le concours du capes (un an à chercher puis comme je ne trouvais pas de boulot qui me tentait, j'ai décidé de changer de voie, j'avais hésité entre les 2 au début de mes études). Si tu as fait une prépa avant cela aide fortement, au niveau des méthodes de travail, tu peux être un peu largué au début de l'année de préparation mais au fil de l'année les connaissances se consolident et le concours est à mon avis abordable. Je passe le capes cette année (j'ai les oraux la semaine prochaine), donc je ne peux pas encore dire ce qu'il en sera...

Une deuxième chose concernant le concours, avec la réforme prévue pour 2010, il est possible que l'on soit obligé de passer un master 2 pour avoir le concours. Mais ce projet n'est pas encore bien établi, est-ce n'importe quel master 2 (ou bac+5) qu'il faut avoir pour passer le concours ou est-ce un master 2 "éducation" qu'il faudra...donc là ce sera en 2 ans. Le contenu du concours va-t-il changé ? y aura t'il une évaluation plus pédagogique ? Personne ne sait vraiment je crois... Mes profs ne savent pas eux même ce qu'il en sera.

Donc le concours tel qu'il est en ce moment ne devrait être encore valable que l'année prochaine... si le gouvernement applique bien la réforme.

Posté par
tau
routine or not routine ? 02-07-08 à 09:40

bonjour,

je me pose aussi pas mal de question sur ma reconversion ingé/prof. Les questions qui me taraudent encore sont :
- est-ce un métier routinier (j'ai personnellement bcp de mal avec la routine ?
- pour la première affectation, est-ce difficile de trouver un poste hors regions parisienne, nord et est (qui sont les académies les plus facile à obtenir) ? Peut-on postuler dans une académie en précisant que l'on souhaite être en ZEP ? Est-ce que cela change la probabilité d'obtenir une académie bcp demandée ? En corollaire : est-ce facile de bouger d'une académie à l'autre ou faut-il attendre 15 ans pour cumuler assez de points ?

merci d'avance de vos réponses éclairées !

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 10:32

Voici quelques réponses :

métier routinier : non, pas du tout. Vu de l'éxtérieur, on entend souvent dire "c'est bon, au bout de quelques années, une fois les cours prêts, vous faites toujours la même choses".
Certes ... sauf que si le métier consistait à préparer des cours, ce serait assez simple et routinier.
Chaque jour a son lot de nouveautés, on ne sait jamais comment va se dérouler un cours, les classes sont si différentes, il faut continuellement s'adapter.

Pour les affectations, je crois que pour la 1ère affectation, il y a beaucoup de chances de se retrouver autour de Paris (acamédies de Créteil ou de Versailles).
Ensuite, pour répondre à la suite, voilà comment fonctionne les mutations : dans un 1er temps, tu demandes une académie (mouvement inter), et tu ne peux pas préciser dans quel type d'établissement tu souhaites aller. Tu as un nombre de points, et on commence pr examiner ceux qui ont le plus de points, etc ...
Donc tu sais vers le mois de mars dans quelle académie tu es affecté. Ensuite, c'est le mouvement intra : tu peux choisir des établissement, des communes, des zones, départements, ... dans ton académie. Là aussi, c'est un système de points.

Combien de temps pour avoir son académie ? Ca dépend !
Je crois qu'en moyenne c'est 3 ou 4 ans, ce qui veut dire que certains l'ont tout de suite ou au bout d'un an, mais pour certaines académies, ça peut sans doute dépasser les 10 ans.
Et tout ceci est imprévisible ! C'est extrêmement variable d'une année sur l'autre, d'une matière à l'autre ...

Cela dit, je trouve que depuis une paire d'années, le nombre de points nécessaire à baissé. Sans doute du au fait d'avoir réglementé cette histoire de PACS : les stagiaires se PACAaient avec n'importe qui juste pour avoir le bonus de points pour rester dans leur académie. Maintenant, il faut être pacsé depuis au moins 1 an je crois, ce qui fait qu'il faut le faire avant l'année de stage ! (et dire que certains se vantaient de s'être PACSé avec une personne handicapée pour avoir encore plus de points !)

Posté par
lucas951
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 10:41

Si je peux me permettre d'ajouter un détail

Citation :
Pour les affectations, je crois que pour la 1ère affectation, il y a beaucoup de chances de se retrouver autour de Paris (acamédies de Créteil ou de Versailles).


En même temps l'académie de Versaille (c'est elle que je connais), ben les collèges et les lycées peuvent avoir un excellent niveau comme un très mauvais niveau, donc ne comptez pas aller dans l'un des meilleurs collèges d'une académie dés le début (enfin moi j'aimerais bien ça me lasse de voir que 3/4 des profs qui sont dans mon collège ont plus de 50 ans

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 11:03

en fait je ne souhaites pas du tout aller dans les établissements de bon niveau, au contraire (je sais bien que c'est un peu idéaliste et que je changerai peut-être d'avis.
concernant la première affectation, c'est surtout que j'ai une femme et un enfant, donc ça complexifie pas mal la donne... soit ma femme demissionne pour me suivre dans ma premiere affectation (mais pas sur qu'elle trouve un boulot facilement), soit elle trouve un boulot dans une academie pendant ma prepa capes, et ensuite nous y allons pour mon annee de stagiaire (avec l'hypothèse que j'ai le capes, ce qui n'est pas certain evidemment), et nous faisons jouer le rapprochement de conjoint pour la premiere affectation + les points iufm.
Bref, ça promet d'etre un vrai casse-tete...

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 11:45

Oui, c'est toujours un problème quand on est pas entiérement libre d'aller où on veut ...

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 11:56

... le seul inconvénient du métier ?

Posté par
lafol Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 12:13

Bonjour
le nombre de points qui baisse est aussi lié à la pyramide des âges : vagues de départs en retraite colossales ces temps-ci, comme les académies les plus demandées sont celles où la moyenne d'âge est la plus élevée ....

Point de vue routine, non, pas vraiment routine : quand tu commences à maitriser un programme, il change ...
d'un autre côté, certains vivent mal l'éternel recommencement : tu reprends à chaque rentrée des gamins dans le même état qu'à la rentrée précédente .... ça peut donner l'impression de ne pas avancer....

Posté par
borneo
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 12:22

Bonjour,

je suis de ceux qui ont fait une reconversion ingénieur --> enseignement (PE car c'est plus varié, d'ailleurs ma spécialité n'était pas les maths) et justement l'éternel recommencement de ce métier me plait beaucoup. Dans les autres métiers, on ne fait table rase qu'en changeant d'entreprise, et on traîne donc des boulets (proces, partenaires caractériels, secrétaires hypocondriaques, adjoints disorthographiques ...) pendant des années.

Posté par
stella
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 12:29

BONJOUR

Citation :
on traîne donc des boulets (proces, partenaires caractériels, secrétaires hypocondriaques, adjoints disorthographiques ...) pendant des années.



Tu n'as pas tort !

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 12:29

Citation :
Dans les autres métiers, on ne fait table rase qu'en changeant d'entreprise, et on traîne donc des boulets (proces, partenaires caractériels, secrétaires hypocondriaques, adjoints disorthographiques ...) pendant des années.


Dans le métier de prof, on a l'avantage de renouveller ce stock tous les ans !

Posté par
Mariette Correcteur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 12:31

Bonjour,

il reste les collègues

Mais l'avantage quand tu es en ZEP, c'est que les collègues aussi changent vite

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 13:40

merci à tous pour vos réponses...
pour borneo : c'est quoi PE ???

Posté par
borneo
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 13:53

Professeur des écoles  

On recrute au même niveau que le capes, et les grilles de salaires sont à peu près les mêmes. Tu enseignes en primaire, toutes les matières, donc tu ne t'ennuies jamais. Mais c'est moins prestigieux que prof...
L'avantage, c'est que les élèves ne sont pas encore à l'âge bête... et que comme tu n'as qu'une classe, les relations avec les enfants sont très étroites. Mais beaucoup d'hommes ne sont pas tentés par l'enseignement primaire.

L'inconvénient par rapport au collège ou au lycée, c'est que tu bosses jusqu'au 3 juillet  

Posté par
lafol Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 13:55

Bonjour bornéo

un autre avantage : pas de secrétaires hypocondriaques ou caractérielles, dans les écoles

et pour ceux qui sont de bac, ce n'est pas jusqu'au 3, mais jusqu'au 8 ou 9 juillet ....

Posté par
lafol Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 13:55

d'ailleurs, au collège c'est aussi jusqu'au 3 juillet : mon gamin n'est en vacances que demain soir.

Posté par
stella
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 13:57

Bonjour Lafol

Peut-être pas de secrétaires caractérielles mais des parents !!!!!!!

Posté par
lafol Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 13:59

Les parents, il y en a encore pas mal au collège et au lycée .... surtout qu'on a plus de classes plus chargées ....

Posté par
borneo
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 14:10

Comme j'ai été parent bien avant d'être dans l'enseignement, je me mets facilement à leur place. Quand j'ai un entretien pour dire des choses désagréables à des parents, je commence toujours par le positif. Même si le gamin est infernal, pour eux, c'est une merveille, et c'est normal. Les enseignants ne réalisent pas toujours l'angoisse que l'échec scolaire fait subir à toute une famille...

Mais je reconnais que certains parents sont gratinés

Posté par
borneo
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 14:22

Citation :
bonjour,

je me pose aussi pas mal de question sur ma reconversion ingé/prof. Les questions qui me taraudent encore sont :
- est-ce un métier routinier (j'ai personnellement bcp de mal avec la routine ?
- pour la première affectation, est-ce difficile de trouver un poste hors regions parisienne, nord et est (qui sont les académies les plus facile à obtenir) ? Peut-on postuler dans une académie en précisant que l'on souhaite être en ZEP ? Est-ce que cela change la probabilité d'obtenir une académie bcp demandée ? En corollaire : est-ce facile de bouger d'une académie à l'autre ou faut-il attendre 15 ans pour cumuler assez de points ?

merci d'avance de vos réponses éclairées !


Je pense que si la réforme master se fait, il va y avoir une période de pénurie de candidats au capes, et le concours sera moins difficile. Avec ton diplôme d'ingénieur, tu risques d'avoir quelques années plus favorables pour le réussir.

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 14:24

ok pour le PE, c'etait une question de néophyte

sinon en relisant le post, j'ai vu que Rouliane avait fait une conversion inge - prof avant de revenir ingé... mais je n'ai pas vu d'explication précise sur ce retour. Rouliane, si tu m'entends, pourrais-tu m'éclairer sur les raisons de ton retour vers le côté obscur de la société capitaliste ?

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 14:28

borneo, est-ce que tu suggères que j'attende la réforme pour passer le concours ? pour info je viens d'apprendre que j'ai été accepté à l'iufm pour l'année prochaine, ce qui veut dire que je doit prendre ma décision de quitter mon boulot d'ingé rapidement... ou d'attendre 1 an pour passer le capes.

Posté par
shelzy01
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 15:15

Bonjour à tous
En lisant ce topic, je n'ai pas compris quand vous parlez de points ?
C'est quoi ? Est-ce qu'on obtiens un certain nombre de points quand on vient d'obtenir le Capes, qu'est-ce que ça a avoir avec notre vie de famille ?

Merci d'avance pour vos explications
Excuse moi tau d'emprunter ton topic  

Posté par
shelzy01
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 15:17

Euh Swid

Posté par
borneo
re : Conversion Ingénieur Professeur 02-07-08 à 19:49

Citation :
borneo, est-ce que tu suggères que j'attende la réforme pour passer le concours ? pour info je viens d'apprendre que j'ai été accepté à l'iufm pour l'année prochaine, ce qui veut dire que je doit prendre ma décision de quitter mon boulot d'ingé rapidement... ou d'attendre 1 an pour passer le capes.


Non, je ne te conseille pas d'attendre cette hypothétique réforme, car rien ne dit qu'elle se fera. Si tu as l'occasion de faire une année d'IUFM, tu as de grandes chances de réussir le capes. En candidat libre, c'est moins facile.

Posté par
Mariette Correcteur
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 09:15

Bonjour,

Pour répondre à shelzy01 :
pour tenter de rendre transparent le système des mutations, il fonctionne suivant un barème : si tu as plus de points que le copains qui demande le même poste, c'est toi qui gagne. Jusque là, c'est facile.

Après comment sont attribués les points ?
En vrac, il y a
*des points d'ancienneté (tu gagnes mécaniquement des points tous les ans quand tu ne changes pas de poste : 4 ans->40 points, 5ans->50+10 de bonus je crois),
*des points d'échelon (ça correspond à ton avancement si tu veux. Tu démarres à l'échelon 1 et tu peux aller jusqu'à 11),
*des points d'agrégation (uniquement pour les agrégés sur des demandes de poste en lycée : 90pts je crois),
*des points familiaux (chaque enfant te rapporte des points, les demandes "rapprochement de conjoint" aussi, plus tu es séparée longtemps plus tu as de points, mais ces points ne sont donnés que pour les demandes types "tout poste pas loin de chez moi", et non "tout lycée pas loin de chez moi)

voilà, c'est pas simple, mais ça a le mérite d'exister.

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 10:50

une question aux ex-inge reconverti : avez-vous passé le capes externe ou le 3eme concours ? que conseillez-vous ?

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 11:07

Moi je l'ai passé en externe.

Je ne sais plus trop ce qu'est le 3ème concours, ni quelles sont les conditions pour avoir le droit de le passer.

Et vu le nombre de places à ce 3ème concours, il faudrait voir le nombre de candidats, car il est possible que le taux de réussite soit plus faible que l'externe.

(et de plus, ne pas oublier qu'au capes externe, il y a une proportion non négligéable de touristes qui s'y présentent)

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 11:50

les conditions sont 5 ans d'ancienneté dans le privé (avec diplôme bac + 3 ou bac + 4 minimum je crois).
pour le 3eme concours il n'y a qu'une seule epreuve ecrite (en commun avec l'externe). Pour l'oral c'est la meme chose.

les stats 2007 sont les suivantes (pour le capes de maths):
externe :
diplôme niv,2 bac+3 => 2 565 présents; 500 admis; 19% (admis/présents)
diplôme niv,2 bac+4 => 960; 333; 35%
diplôme niv.2 bac +5=> 254; 78; 31%
diplôme niveau 1 => 183; 40; 22%
dispense de titre ou autre diplôme => 9; 1; 11%

Total => 3 971 présents; 952 admis; 24% (admis/présents)

3eme concours :
25 postes ouverts
81 présents
30 admissibles
11 admis (soit 13%)

C'est clair qu'en voyant ces stats, je suis tenté par me dire que le troisième concours est plus aléatoire (d'autant plus que tous les postes ouverts ne sont pas pourvus au final). D'aun autre côté, et avec le même argument (tous les postes ouverts non pourvus), je me dis qu'un candidat qui est admis à l'externe serait à priori aussi admis au troisième concours... et la concurrence semble à priori moins forte.

le rapport du jury pour ce troisième concours :
"A l'oral, la deuxième épreuve n'a pas permis de réellement mettre en valeur les apports
spécifiques de ces nouveaux candidats relatifs à leur carrière professionnelle précédente. Une
certaine timidité a pu les gêner, ou pour la plupart, un manque de réflexion préalable, en
particulier pour ceux qui, parmi eux, avaient été employés dans différents métiers proches
de l'éducation.
Les candidats admis ont fait preuve d'une grande régularité dans leurs résultats aux
différentes épreuves. Ils ont de plus montré une motivation profonde et sérieuse pour le
métier auquel ils prétendaient.
Le jury suggère aux futurs candidats de mettre d'une façon plus éclatante leurs spécificités
en valeur, et espère qu'ils bénéficieront d'une préparation de qualité."

Posté par
jamo Moderateur
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 12:07

Le choix reste donc difficile à faire.

Car quel est le niveau exact de ceux qui se présentent au 3ème concours ?

A mon avis, certains n'ont plus les mêmes reflexes que quelqu'un qui est encore dans les études.

Mais d'un autre côté, il y en a peut-etre qui ont gardé un trés bon niveau, en ayant un boulot où ils faisaient des maths ...

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 12:14

oui, j'ai l'impression que le niveau des candidats au 3eme concours est assez heterogene... d'ou le nombre de postes offerts non pourvus dans leur totalité (avec un risque de diminution l'année prochaine...?)

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 12:19

et pour info sur l'evolution du nombre de postes ouverts aux concours: Cette année (2008), sont mis au concours 806 postes au CAPES (contre 952 en
2007) et 155 au CAFEP (contre 160 en 2007) ; quant au Troisième concours, il y a 22 postes au CAPES (contre 25 en 2007)

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 12:21

(et il n'y a que 11 admis au 3eme concours cette annee egalement...)

Posté par
tau
re : Conversion Ingénieur Professeur 03-07-08 à 12:23

et petite rectification : aucune condition de titre ou de diplôme n'est exigée des candidats pour le 3eme concours... ce qui peut expliquer les stats

1 2 +


Répondre à ce sujet

Seuls les membres peuvent poster sur le forum !

Vous devez être connecté pour poster :

Connexion / Inscription Poster un nouveau sujet
Une question ?
Besoin d'aide ?
(Gratuit)
Un modérateur est susceptible de supprimer toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.


Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !