Inscription / Connexion Nouveau Sujet
Niveau Autre licence
Partager :

Essais cliniques

Posté par
popo4o
21-01-19 à 12:40

Bonjour pouvez vous m'aider à me corriger ?
Ce sont des QCMs:

1) on souhaite réaliser une étude afin d'estimer l'incidence du VIH parmi les hommes hétérosexuels français

A) l'objectif est ANALYTIQUE (faux ?)
B) pour répondre à l'objectif, on peut réaliser une étude de cohorte(vrai ?)
C) l'estimation de l'incidence sera d'autant plus précise que l'échantillon sera grand (vrai ?)
D) le taux d'incidence correspond au nombre de cas de VIH parmi les hommes hétérosexuels français à un moment donné (faux ?)
E) le dénominateur du taux d'incidence est égal au nombre de cas de ViH multiplié par l'unité de temps (vrai ?)

2-Des chercheurs s'intéressent aux facteurs associés à un avis défavorable à la vaccination par les jeunes adultes. Un questionnaire à été élaboré puis partage sur Facebook. Au bout d'un mois, 24376 réponses ont été enregistrées, avec 52% de répondants qui se déclaraient défavorables à la vaccination. Les personnes ayant cet avis défavorables déclaraient significativement plus souvent avoir vécu au moins un événement indésirable lié à la vaccination chez eux ou un proche.

A)c'est un étude de cohorte longitudinale prospective (faux ?)
B) la population source est celle des jeunes adultes (pas répondu)
C) la participation étant basée sur le volontariat, il y a un risque important de biais de sélection (vrai ?)
D) La méthodologie permet de limiter les biais de classement (vrai ?)
E) la méthodologie permet de mesurer l'incidence des événements indésirables liés à la vaccination (faux c'est pas le but ?)

3-
A)dans un essai, le principe de comparaison permet de faire la distinction entre l'évolution due au nouveau traitement évalué et l'évolution naturelle de la maladie lors d'une prise en charge de réfèrence(vrai ?)
B) le fait que tous les sujets inclus dans l'essai puissent recevoir un traitement À ou B correspond à un appariement (faux ?)
C) dans une étude de cohorte, si l'exposition étudiée est un facteur de risque pour la maladie étudiée, alors la  proba de développer la maladie étudiée au cours du suivi est plus grande dans le groupe des exposés au facteur de risque que dans le groupe des non exposés à ce facteur de risque

4-on realise un essai clinique afin d'évaluer l'efficacité d'un traitement À par rapport à un traitement B de référence pour le traitement en urgence de la pancréatite aiguë. On sait que, dans ce contexte, l'hematocrite, la calcémie et l'uremie sont prédictives de la mortalité. Le critere de jugement principal est un score basé sur le résultat de ces dosages 24h après l'administration du traitement À ou B, alloués aux patients par ra domisation.

À) il s'agit d'une étude observationelle exposés/non-exposés (faux?)
B) si un patient présente une contre indication à recevoir le traitement B, il ne peut pas être inclus dans l'étude (vrai ?)
C) le critere de jugement principal est un critère composite (vrai ?)
D) le critère de jugement principal est un critère intermédiaire (vrai ?)
E) le patient doit signer un consentement à participer à l'étude juste après la randomisation (faux c'est avant ?)

5-
A) les fluctuations d'échantillonnage entrainent une variabilité de la moyenne observée sur les échantillons issus de la population étudiée (vrai ?)
B) le choix de l'hypothèse alternative à des conséquences sur le risque d'erreur de première espèce (j'ai mis vrai mais je crois que c'est fzux)
C) si le degré de signification est supérieur au risque d'erreur de première espèce, on ne rejette pas 'hypothèse nulle (faux ?)
D) toutes choses étant égales par ailleurs, si la taille de l' échantillon augmente, alors le risque d'erreur de deuxième espèce diminue (vrai ?)

6-on s'intéresse à la prévalence du diabète dans la population P
On sélectionne dans cette population un échantillon représentatif

À) la valeur de prévalence estimee à partir de l'échantillon sera forcément identique à celle de la prévalence dans la population P(faux ?)
B) pour assurer la représentativité de l'échantillon, on peut le selectionner par tirage au sort à partir de la population P (vrai ?)
C) a partir de l'échantillon, on peut faire une estimation par intervalle de pari de la prévalence du diabete dans la population P (vrai ?)
D) l'estimation ponctuelle de la prévalence du diabète peut être encadrée par un intervalle d'autant plus large que la taille de l'échantillon est grande

J'espère que vous pourrez m'aider, désolée pour la quantité



Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 1455 fiches de maths

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !