Inscription / Connexion Nouveau Sujet
Niveau Grand oral
Partager :

grand oral _jeux de hasard

Posté par
leilaserad
22-05-22 à 10:59

Bonjour
Je passe bientôt le grand oral en mathématiques et je pensais faire un sujet sur les probabilités est-ce que vous pourriez me proposer des sujets s'il vous plait ?

Merci d'avance

Posté par
carpediem
re : grand oral 22-05-22 à 11:05

salut

ben non !!
c'est à toi de trouver des sujets en lien avec ta formation et ton orientation (voir ce qu'est le grand oral sur le site du MEN)

ensuite on peut éventuellement faire des commentaires sur ton plan ou autre ...

Posté par
leilaserad
re : grand oral 22-05-22 à 11:07

j'avais déja une idée de sujet c'est comment les mathématiques nous poussent elles à ne pas jouer aux jeux d'argent ? vous pensez que le sujet est bien?

Posté par
malou Webmaster
re : grand oral 22-05-22 à 11:08

Bonjour

et quelle est ta demande d'orientation ? lire :

(clique sur la petite maison)

Posté par
leilaserad
re : grand oral 22-05-22 à 11:14

Bonjour ;
est-ce que vous pourriez m'aider à répondre à ce sujet s'il vous plait
et j'aimerais savoir si selon vous c'est un bon sujet pour le grand oral de mathématiques car on m'a dit que le sujet était trop vaste

Posté par
malou Webmaster
re : grand oral 22-05-22 à 12:00

Citation :
car on m'a dit que le sujet était trop vaste


je suppose que ce sont tes enseignants qui t'ont dit cela...et tu viens ici pour qu'on dise le contraire ?

Posté par
leilaserad
re : grand oral 22-05-22 à 12:35

oui mais si c'est trop vaste ca ne veut pas dire que c'est un mauvais sujet non ?

Posté par
carpediem
re : grand oral 22-05-22 à 12:49

oui mais si c'est trop vaste tu peux ne pas avoir le temps de développer ton sujet convenablement en 5 mn  ...

Posté par
leilaserad
re : grand oral 22-05-22 à 13:55

oui je vois mais je vais sélectionner je pense

Posté par
leilaserad
re : grand oral 22-05-22 à 14:00

est ce que pourriez m'aidez a le faire s'il vous plait

Posté par
carpediem
re : grand oral 22-05-22 à 14:21

ben non à nouveau !!!

c'est un travail personnel ... avec une question précise, un plan, un développement ... et ensuite on pourra éventuellement discuter ...

Posté par
leilaserad
re : grand oral 26-05-22 à 11:23

Bonjour :
je reviens vers vous
oui j'ai compris que c'était un travail et personnel donc je me suis mis à la faire mais je suis vraiment bloqué à un moment
enfaite j'ai envie de prouver en utilisant des outils mathématiques qu'on est forcément perdant à un jeux d'argent en particulier ( par exemple qu'on est forcément perdant à la roulette ou au blackjack )

Posté par
leilaserad
re : grand oral 26-05-22 à 11:23

est-ce que vous pourriez m'aidez s'il vous plait

Posté par
malou Webmaster
re : grand oral 26-05-22 à 12:38

leilaserad,

Citation :
oui j'ai compris que c'était un travail et personnel donc je me suis mis à la faire

tu dis être bloqué...OK
comment veux-tu que quelqu'un débloque la situation vu que tu ne postes pas ton travail déjà fait ?

Posté par
leilaserad
re : grand oral 27-05-22 à 19:00

Bonjour:
J'ai un petit peu parlé des jeux d'argent
Les jeux de dé sont les jeux les plus anciens, des dés en os et en ivoire ont été retrouvés datant d'il y a plus de 3000 ans.

Les paris hippiques et sportifs ont également une origine très reculée car dès l'Antiquité les courses de chars, l'ancêtre du PMU, étaient très populaires et chaque spectateur affichait l'une des 4 couleurs des équipes ou “factiones”. En outre, les Jeux Olympiques créés vers le VIIIème siècle avant JC furent probablement le premier haut lieu des paris sportifs.

Les loteries, quant à elles, datent des Romains selon le passage sur l'histoire des loteries (Rapport du sénat Les jeux de hasard et d'argent en France ). Ces derniers utilisaient le tirage au sort pour attribuer des cadeaux. Le rapport explique que le monde arabe préislamique était aussi adepte des loteries. Ce sont les bataves qui furent les premiers à introduire les « loerij » (loterie en néerlandais) à Bruges. Les loteries se développèrent ensuite en Italie et en France les siècles suivants.

Les premiers casinos dignes de ce nom sont apparus au 17ème, par des groupements de joueurs de cartes et des hôtels voulant proposer de nouveaux espaces de divertissement. Le 20ème siècle les a vus se répandre aux Etats-Unis et c'est Las Vegas qui est aujourd'hui dans l'esprit de beaucoup la capitale mondiale des jeux d'argent. Toutefois, Macao a réussi à la surpasser récemment, du fait notamment qu'il s'agit du seul endroit en Chine où les jeux d'argent sont autorisés.

Le poker daterait du 17ème siècle si l'on fait remonter son origine au jeu Perse appelé le Nas, où le bluff est un élément décisif. Mais c'est évidemment dans les années 1800 que sa version moderne se développe en Nouvelle Orléans sur les bateaux remontant le Mississippi. Durant la guerre civile, les grandes variantes comme le 5 Cards Draw ou le Stud s'établirent. Quant au Hold Em, la variante aujourd'hui reine, elle est apparue dans le Nevada dans les années 1970. A la même époque naissait dans la ville du même nom le Omaha, devenue l'une des variantes les plus célèbres.

Le blackjack date lui plutôt du 18ème siècle, issu d'un mélange du vingt-et-un et du baccarat. Peu populaire au début, les casinos américains l'ont rendu attractif en accordant une grande valeur à la combinaison As-Valet de pique, d'où le nom donné de blackjack (littéralement : valet noir).

Gambling Phd décrit aussi l'histoire de la roulette : Ce sont les Français qui en sont à l'origine au 19ème, et les Américains qui l'ont adapté en créant la roulette à double 0 (la roulette américaine), aujourd'hui l'un des jeux d'argent les plus répandus dans les casinos du monde. C'est le jeu le plus apprécié par ceux qui espèrent s'enrichir grâce aux martingales, même si ces pseudo-méthodes ne fonctionnent guère (détails ici).

Le Craps semble être l'un des jeux d'argent populaire les plus récents, il a été inventé au 18ème siècle en Angleterre, aujourd'hui plaque tournante mondiale des jeux d'argent.

Les machines à sous apparaissent elles en 1898 inventées par Charles August Fey, qui avaient mis au point quelques prototypes les années précédentes mais qui ne disposaient pas encore d'une fonction essentielle : le paiement automatique. Aujourd'hui, il s'agit d'un incontournable et les plus grands casinos en comportent parfois plusieurs milliers ; il en existe d'ailleurs des centaines de modèles différents.

De nombreux personnes jouent à ces différents jeux d'argent et on pourais se poser la question pourquoi ils sont perdants à ces jeux ?

ensuite je voudrai démontrer que avec  un de ces jeux en particulier qu'on perd systématiquement je pensais faire un exmple avec l'espérence et un autre en utilisant la fréquence et ensuite je n'ai plsu d'idées

Posté par
leilaserad
re : grand oral 27-05-22 à 19:01

est-ce que vous pourriez s'il vous plait m'aidez à trouver un autre exemple sans utiliser la fréquence et l'espérance pour prouver qu'on perd systématiquement

Posté par
leilaserad
suite grand oral 30-05-22 à 19:19

Bonjour :
J'ai poster un message il y a quelques jours sur mon grand oral mais personne ne me répond est-ce que il est possible de me répondre s'il vous plait car je suis coincée.
Le message s'appelle grand oral

Merci d'avance

*** message déplacé ***

Posté par
carpediem
re : suite grand oral 30-05-22 à 19:37

salut

il faut faire un à la suite de ton msg ...

*** message déplacé ***

Posté par
leilaserad
re : grand oral 30-05-22 à 19:53

merci d'etre venue pouvez vous m'aidez s'il vsous plait

Posté par
carpediem
re : grand oral 30-05-22 à 20:09

il me semble que c'est à voir avec tes prof qui sont là pour ça ...

Posté par
leilaserad
re : grand oral 30-05-22 à 20:22

oui les profs font des séances de grand oral en salle info mais le prof ne nous aide pas beaucoup se serait juste pour m'aider concernant les exemples à développer pour montrer que dans un jeux en particulier on est perdant aux jeux d'argent
J'ai déjà des exemples utilisant les permutations, combinaisons, arrangement , espérance, variance, fréquence mais la prof me dit qu'il n'y a pas assez de mathématiques et ducout je ne trouve pas d'autres exemples
est ce que vous pourriez me donner pour quel notion mathématique  il faudrait trouver un exemple afin de compléter mon travail s'il vous plait

Posté par
ty59847
re : grand oral 30-05-22 à 23:47

Je ne suis pas prof , je ne connais pas grand chose au grand-oral.
Là, tu as fait un travail de recherche, tu as fait un historique des jeux d'argent.
Vu d'ici, c'est un travail valable pour un grand-oral d'histoire, ou de sociologie, mais pas de maths. J'ai peur que ce soit hors-sujet.

Si on essaie de raccrocher tout ça aux maths, Il y a effectivement des notions de maths, d'espérance mathématique,  de variance dans tous ces jeux, mais le seul jeu que tu peux mettre en équation à ton niveau, c'est la roulette. Si tu veux, tu peux comparer la roulette , la roulette américaine et la boule. Tu peux faire quelques calculs faciles sur ces 3 jeux, mais là encore, ça reste plus un exposé sur les jeux que sur les maths.
Tu peux aussi comparer ce qui se passe à la roulette quand on mise sur un numéro-plein, un carré, une douzaine, une couleur etc.

Il y a un mot que tu dois aborder dans ton exposé, c'est le mot 'martingale'. Tu ne peux pas parler de jeux d'argent et de maths sans parler de ce mot.

Posté par
leilaserad
re : grand oral 31-05-22 à 16:12

pour la martingale :
Le joueur démarre en augmentant ses mises d'une unité tant qu'il gagne. Dès qu'il perd, il retient la mise qu'il vient de perdre, et remise la somme de la dernière et de la première mise. Quand il gagne, il retient la mise qu'il a gagnée, et raye la première mise de sa liste. Puis il remise la somme de la dernière et de la première mise de sa liste, en ne tenant pas compte de celle qu'il a rayée. Exemple :

Le joueur mise une unité :
S'il gagne il mise 2, s'il perd il note 1 et mise 2.
S'il gagne et qu'il avait gagné il mise 3 (2+1), s'il perd et qu'il avait gagné il note 2 et mise 3 (1re + dernière perte = 1+2). Dans ce cas précis les résultats sont les mêmes s'il avait perdu au premier tour.
etc.

est - ce que je peux mettre ça et est-ce que vous pouvez me dire s'il vous plait comment le lier au sujet

Posté par
leilaserad
re : grand oral 31-05-22 à 16:40

est-ce que c'est juste  si je met ca concernant la martingale :

Aux cours des années, il fallait ce douter que certaines personnes avec de l'expérience ont mis en place des stratégies étant gagnantes au long terme théoriquements. La plus connue d'entre-elles est la Martingale. Au XVIe siècle, ce mot (qui proviendrait du provençal martegalo, du nom de la ville de Martigues) désignait une courroie qui, placée sous le ventre du cheval, relie la sangle à la muserolle pour empêcher l'animal de trop lever la tête. Cette méthode s'applique généralement sur les roulettes. Revenons sur le fonctionnement de cette stratégie :
- Au ler coup, on mise 1 euro; si on gagne, on se retire (on a donc gagné 1 F); si on perd (on a donc perdu 1 euro), on continue;
-  Au 2e coup, on mise le double : 2 euros; si on gagne, on se retire (on a donc gagné 2 euros, moins 1 euro perdu au 1er coup, le gain global est encore 1 euro); si on perd (on a donc perdu en tout 1 euro + 2 euros = 3 euros), on continue;
- Au 3e coup, on mise encore le double : 4 euros; si on gagne, on se retire (on a don [...]
Cependant cette stratégie demande un fort investissement d'argent pour un faible gain, Sur cet exemple le gain est d'un euros. En effet dès la 11ème mise de perdu c'est déjà plus de 1000 euros qui sont misés. En plus de cela les casinos ont bridé cette stratégie obligeant les joueurs à miser des sommes données et non libres. Cette technique devient en quelque sorte illégale dans un bon nombre de casino car non seulement elle fait perdre de l'argent à l'entreprise mais elle favorisent aussi les plus riches car ils ont les fonds nécessaires pour appliquer cette méthode. Une denière chose est a prendre en compte, on soupçonne certain casinos en ligne dans lesquelles les machines sont programmées pour nous faire gagner au début, puis nous faire perdre ensuite.

Posté par
ty59847
re : grand oral 31-05-22 à 17:42

Une martingale, c'est une stratégie.
Dans ton message de 16h12, tu décris une certaine stratégie. Et dans ton message de 16h40, tu décris une autre stratégie presque diamétralement opposée.
Et dans les 2 cas , tu dis : je suis en train de décrire LA martingale ( sous entendu, la seule, l'unique)

Ce n'est pas cohérent. Ton 2ème message dit le contraire du premier.

La référence à la ville de Martigues, à la sangle du cheval : bof bof bof. C'est peut-être exact, je n'ai pas fait de recherche, mais dans un exposé de maths, ça me paraît hors sujet. Si l'origine du nom venait du nom d'un mathématicien ( comme pour  logarithme népérien = Neper, mathématicien ...), alors je dirais bravo. Mais là, ça me paraît peu pertinent.

L'histoire des casinos en ligne qui sont 'truqués' pour faire perdre,  l'histoire des jeux  qui favorisent les riches car ils ont les fonds nécessaires pour appliquer telle ou telle martingale, pareil, ça me paraît hors sujet.

Ce n'est pas un exposé sur les jeux d'argent qu'on te demande, c'est un travail de mathématiques.

Donc si on repart de la stratégie : doubler sa mise tant qu'on perd, tu peux expliquer que 'souvent', le joueur gagne un peu, et de temps en temps, il perd beaucoup, et que 'statistiquement', le joueur reste perdant. Je glisse une phrase vaguement mathématique, ça fait bien dans une épreuve de maths : l'espérance de gain est négative.
Et si les profs te demandent de le prouver, il faut que tu saches faire quelques calculs (sans support écrit) pour expliquer ça.

C'est une épreuve de maths, pas une épreuve de culture générale sur l'origine du mot martingale ou sur l'honnêteté de tel ou tel site de jeu.

Posté par
leilaserad
re : grand oral 31-05-22 à 18:52

merci beaucoup est-ce que c'est possible s'il vous plait aussi de m'aider a faire un exemple en utilisant la loi de bernouilli pour utiliser d'autres formules mathématiques du cours mais dans cet exemple il ne faut pas qu'on utilise l'espérance car j'ai déjà fait un exemple avec l'espérance.

Posté par
larrech
re : grand oral 31-05-22 à 19:14

Bonjour,

Cela va un peu à l'encontre de ce que tu veux démontrer, mais bon.

Tu parles du poker dans ton exposé. Eh bien un bon joueur de poker, doit avoir en tête quelques ordres de grandeur des probabilités de sortie de telle ou telle donne. Tu peux regarder  là et par exemple donner quelques exemples de calculs, au poker fermé : la proba d'avoir une paires de rois, un full servis, ou autre.

Cependant, un joueur qui ne fonctionnerait qu'aux probabilités, perdrait à coup sûr, car il y a d'autres facteurs , intuition, bluff, peur de perdre qui rentrent en ligne de compte.

Mais méfie -toi le sujet est difficile. Si tu ne le sens pas ne va pas t'y risquer.

Posté par
ty59847
re : grand oral 31-05-22 à 22:55

Dans tout exemple avec Bernoulli ou assimilé, il y a un calcul d'espérance. Et dans un second temps, il peut y avoir d'autres calculs.
Comme on vient de vivre une élection présidentielle, avec des sondages quasi quotidiens, tu peux parler des sondages.
Les instituts de sondages donnent des espérances, mais légalement, ils ont l'obligation de communiquer aussi des 'marges d'erreurs'.
Si tu consultes la notice méthodologique de n'importe quel sondage sur les sites des instituts, tu auras différentes choses à raconter.

Mais c'est un sujet à part entière. Si tu pars là dessus, tu abandonnes totalement le sujet des jeux de hasard.

En vrai, les sondages politiques sont plus robustes encore que ce que Bernoulli a démontré... mais c'est encore une autre histoire.



Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 1510 fiches de maths

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !