Inscription / Connexion Nouveau Sujet
Niveau maths sup
Partager :

La prépa...3

Posté par
Kekeee
23-03-21 à 16:15

Bonjour tout le monde,
J'avais déjà fait 2 postes concernant mon expérience à la prépa et je reviens pour poser quelques questions.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, j'ai eu des soucis de santé en début d'année qui ont fait que j'ai dû m'absenter pendant 2 mois.
Une fois revenu, j'étais perdu, sans affinités particulières autour de moi, l'impression d'être seule, un grand mal être que je décris dans les postes précédents celui-ci.

Je m'étais dit que ça allait passer avec le temps, mais aujourd'hui, j'ai l'impression que c'est encore pire!
Je me sens très perdu, j'ai énormément perdu confiance en moi et en mes capacités, je me sens submergé à tel point que je ne travaille plus... Je commence à perdre l'engouement que j'avais pour les sciences, je suis me sens seul, détruit de l'intérieur, et surtout j'ai peur...
Je vous explique: on m'a proposé, suite à mon absence de redoubler ma sup ou bien de changer et qu'on m'accompagnerait dans mes choix, cependant je ne sais que faire! Je suis perdu à tel point que j'ai peur de me projeter, parfois en cours je me dis que même si je recommençais une année de sup, je n'y arriverai pas. On pourrait croire que je verrai de nouveau tout ce que j'ai vu et connais déjà, mais il n'en est rien, j'ai l'impression de ne plus rien apprendre, de ne plus rien intégrer et d'être simplement spectateur des cours... malgré le nombre de fois où j'ai essayé de travailler j'étais toujours dépassé, j'ai donc fini par lâcher pour être honnête...

Si j'imagine le scénario où je changerais d'apprentissage (l'université, j'ai fait des voeux parcoursup) ,  j'ai peur de ne pas être à la hauteur (j'ai perdu confiance), j'ai peur de perdre un apprentissage de qualité et de prestige qu'est celui de la prépa. J'ai peur de regretter et de me dire que je n'aurais pas du... Mon indécision y joue aussi mais je sais que personne ne va choisir à ma place, cependant je suis perdu.

Merci pour votre attention et votre réponse à venir.

Posté par
Zormuche
re : La prépa...3 23-03-21 à 16:19

Salut

Je n'ai pas fait de prépa, mais tout ce que je peux te dire, c'est que l'université est loin d'être un enseignement qui manque de prestige ou de qualité. J'ai vu beaucoup de gens qui sont passés de prépa à fac, c'est assez courant et ça ne fait pas d'eux des cancres, loin de là

cf ce message de lafol : Projet

Posté par
Kekeee
re : La prépa...3 23-03-21 à 16:40

J'essaie de m'ancrer aussi cette idée dans la tête mais j'ai l'impression d'être borné et de ne pas y voir claire.
Depuis petit on nous répète que la prepa c'est le chemin de renommée, que c'est le prestige et dans le nom classes préparatoires aux grandes écoles pour moi ça ne faisait pas l'ombre d'un doute.
Et c'est d'autant plus désolant et difficile de se projeter quand les élèves et les professeurs de prépa blament l'université....

Posté par
Zormuche
re : La prépa...3 23-03-21 à 17:08

qui ça, "on" ?

Les élèves de prépa n'ont pour la plupart (si ce n'est tous) jamais mis le pied dans une université, leur avis n'est pas d'un grand intérêt
quant aux profs, ce sont de banals titulaires d'agrégation qui n'ont pas voulu poursuivre la voie de la recherche et qui en veulent aux enseignants-chercheurs de la fac pour savoir plus de choses qu'eux

...

je rigole mon propos est à nuancer, je vais me faire taper dessus

Mais il est vrai que la prépa est une élite, et au lycée (et sans doute en prépa) on nous la vend comme l'unique voie pour réussir. Prépa ou rien, désinformation à gogo. Heureusement que ce n'est pas le cas, sinon il n'y aurait que les riches qui réussiraient

Posté par
larrech
re : La prépa...3 23-03-21 à 17:08

Bonjour,

Tu m'étonnes beaucoup quand tu dis que tes profs de prépa dénigrent l'université.
L'enseignement y est aussi de qualité n'en doute pas.

Ce qu'il faut savoir cependant c'est qu'en fac tu es beaucoup plus livré à toi même qu'en prépa. Tu as certes  des cours magistraux, des TD, mais si tu ne fais pas l'effort par toi-même de t'astreindre à travailler , rechercher, approfondir, tu risque de perdre pied, et ce, dans l'indifférence générale.

A la différence de prépa où, tu es suivi, mais où, revers de la médaille, la pression est forte.

Maintenant, ton vécu actuel semble être un tel calvaire, qu'il est bien difficile  de t'en dire plus.

Avant toute chose tu devrais consulter, ton médecin habituel d'abord, et sur ses conseils un spécialiste. Il ne faut absolument pas rester dans cet état  de déprime.

Posté par
matheuxmatou
re : La prépa...3 23-03-21 à 17:14

Bonjour

ça a toujours été la guéguerre entre fac et prépas !

Personnellement j'ai fait une prépa math et, n'ayant pas eu les concours que je voulais (ENS), je suis repassé en fac avec une équivalence...

avec les habitudes de travail acquises en prépa, je ne vais pas dire que c'était de la roue libre, ce serait mentir, mais j'ai pu constater que tous ceux qui venaient de prépa s'en sortait très bien avec un travail soutenu et régulier.

Pour revenir à quelque chose de plus proche de ton cas particulier, j'ai aussi côtoyé des gens repassés en fac après une seule année de prépa, voire un seul trimestre et qui s'en sortaient très bien, arrivant systématiquement dans le quart supérieur aux partiels et examens.

Si le système de prépa ne te convient pas, il n'y a pas de honte. La fac est aussi une bonne formation ! La grosse différence est peut-être qu'on y est plus livré à nous-même... mais là faut se prendre en main : assiduité et concentration maximale en cours et TD, revoir tous les cours, crayon à la main en refaisant les exemples et démonstrations et en se faisant des fiches synthétiques... et seulement ensuite chercher les exos et DM.

Et durant la suite de mes études à l'université (Licence et maitrise à l'époque... c'est à dire master maintenant), puis prépa agreg, j'ai croisé des cadors qui n'avaient pas fait de prépa...

Il n'y a pas de route unique... il y a des gens qui bossent !

voilà... si mon laïus a pu t'aider, j'en suis fort content

Posté par
matheuxmatou
re : La prépa...3 23-03-21 à 17:16

Zormuche
tu vas te faire incendier si tu classes les profs de prépas dans les frustrés ...

Posté par
matheuxmatou
re : La prépa...3 23-03-21 à 17:19

pour compléter, plaisanterie mise à part, en 3 ans de prépas et 3 ans de fac, j'ai rencontré des profs qui étaient des pointures et d'autres des rigolos... dans les deux systèmes !

y'a pas de règle !

comme disait Brassens : "le temps ne fait rien à l'affaire" et "sans technique, un don n'est rien qu'une sale manie"

Posté par
Zormuche
re : La prépa...3 23-03-21 à 17:40

je prends le risque je visais ceux qui "blament l'université" selon Kekeee

Posté par
ty59847
re : La prépa...3 23-03-21 à 21:01

@Matheuxmatou
Je suis d'accord avec ce que tu dis dans l'absolu, mais je pense que ta situation ou celle de kekeee ne sont pas comparables du tout.
Après Mathsup et mathspé, si un élève n'obtient pas ce qu'il voulait, il y a des passerelles vers la fac, vers des INSA ... la vie ne s'arrête pas, loin de là.

Mais la situation de Kekeee est très différente.
Je me souviens de tes messages en novembre dernier (ou octobre ?)
Je suis surpris que tu sois retourné en prépa.
Prépa, c'est un marathon qui dure 2 ans.
Dans un marathon, si à un moment tu as 5 km de retard sur tes concurrents, il faut être réaliste, tu ne les rattraperas pas. Les concurrents ne t'attendent pas, et en plus, il n'y a aucune raison que soudain, tu deviennes capable de courir plus vite qu'eux, pour les rattraper.
En caricaturant, en prépa, si tu attrapes une grosse grippe qui te cloue au lit 2 semaines, tu ne peux plus rattraper ces 2 semaines. (là, je pense que j'exagère un peu)
C'est injuste, mais c'est comme ça.

Tu ne peux pas rattraper le retard qui a été accumulé, quand en plus, tu n'as pas le soutien des autres élèves, pour t'aider. C'est strictement impossible.

Stop.  Tu mets ta santé en danger, et ça, c'est beaucoup plus grave que rater sa prépa.

Tu as voulu faire prépa, parce que tu considérais que c'était la seule voie valable,  mais ça, c'est une très mauvaise raison pour faire prépa. C'est une grosse connerie pour parler clairement. Tu as été très mal conseillé.  C'était déjà visible dans tes messages d'octobre-novembre, et c'est encore plus flagrant aujourd'hui.

Refaire MathSup l'année prochaine, c'est une option.  Nous , sur ce forum on ne te connait pas, on ne sait pas si c'est une option raisonnable ou pas.

Personnellement, je pense qu'on t'a mal informé, quand on t'a dit que Maths sup, c'était la voie Royale etc etc , c'est à cause de ces conneries que tu es en galère aujourd'hui, et c'est à cause de ces conneries que tu risques de te retrouver dans la même galère dans un an.
Si tu repars pour une nouvelle année de maths sup, peut-être que tout ira bien, peut-être ; mais peut-être que ce sera le même cauchemard. C'est une hypothèse qu'on ne peut pas exclure d'entrée.
Tu penses que tu as les épaules assez solides pour vivre une 2ème année comme celle-ci  ? Non. Personne n'a les épaules assez solides pour ça.

Arrête les cours. Repose toi, prend soin de ta santé. VA VOIR UN MEDECIN, explique lui tout-ça.
Recontacte tes profs de première ou de Terminale, demande-leur des conseils.

PS : je n'ai rien contre la prépa. Je suis passé par la prépa, et je remercierai toute ma vie mes profs de terminale qui m'ont dit d'aller en prépa.

Posté par
matheuxmatou
re : La prépa...3 23-03-21 à 23:37

ty59847

je suis d'accord avec toi. mon cas n'est pas comparable. Je le signalais juste comme info. C'est pour cela que je parlais aussi de personnes qui avaient abandonné la prépa très tôt dans leur cursus.

et je te rejoins sur le fait que la santé prime. Et c'est difficile le soutien à distance.

La seule voie royale, c'est celle où on se sent bien dans sa peau et où on travaille ce qu'on aime avec plaisir.

Posté par
Kekeee
re : La prépa...3 24-03-21 à 20:03

Bonsoir, je ne vous remercierais jamais assez pour toutes les réponses que j'ai bien pris le temps de lire avec attention!
Même à distance, les mots ont leur force.

Je ne sais pas si j'ai les épaules...
Vous savez en terminale je travaillais déjà beaucoup, même si le lycée est assez accessible, je ne me ménageais pas! Je rendais souvent des paquets de copies de 10 ou 15 pages! Je ne me voyais que faire des sciences, des mathématiques et de la physique.
Même aujourd'hui, j'aime toujours ce que l'on fait, mais l'incompréhension me fruste tellement, ainsi que la quantité, que je n'ai jamais aussi peu travaillé!
Je suis suivi psychologiquement, et autres depuis octobre... mais j'ai l'impression que je ne fais que reculer le problème.

Il faut que je choisisse, il faut que j'aille voir de moi même un cours à l'université pour me faire mon idée. J'ai quand même envie de réessayer la prépa... ça paraît bizarre dit comme ça, mais j'ai l'impression que je peux y arriver, que ce n'est pas impossible, que si on m'a choisi, c'est que j'étais capable, et que j'ai une revanche à prendre sur moi et même et la prépa.
J'ai peur de l'autonomie demandé en université, avec toute mon humilité que je vous promet sincère, je pense être autonome. Le confinement de mars 2020 jusqu'à juillet a fait preuve d'expérience concrète, j'ai été autonome, j'ai rendu tous les travaux, je faisais tout ce qui était demandé voire plus.

Vous savez, je suis venu en prépa car j'aimais les sciences et je voulais me créer un bon bagage, développer un raisonnement efficace, et apprendre à me connaître moi même... Ce qui m'a fait revenir c'est sûrement ça, la passion que j'accorde aux mathématiques et à la physique, la pédagogie et l'environnement sont assez spéciaux, enfin de ce que je connais personnellement.

Dans l'attente de vos prochaines réponses, je vous remercie encore énormément.

Posté par
ty59847
re : La prépa...3 25-03-21 à 13:23

En 2 mots seulement,
Tu dis que tu as une grande capacité de travail, que tu travaillais beaucoup en terminale, et tu présentes cela comme un argument en faveur de 'retenter une prépa'.
Pour moi, c'est un argument contraire.
Travailler beaucoup, 80 heures par semaine, tout le monde peut le faire. Même ceux qui ont été des glandeurs jusqu'en terminale, ils peuvent retrousser les manches en entrant en Prépa, et se mettre à bosser beaucoup.

Entre un élève qui a 15 de moyenne en terminale, en glandant, et un autre qui a 17 de moyenne, en bossant beaucoup, celui qui a le plus de chances de réussir en prépa, c'est celui qui avait déjà de bonnes notes en glandant.
On sait qu'il est brillant, et qu'il devrait normalement devenir brillant et bosseur, parce que l'environnement est tel que, même le plus glandeur, il devient bosseur en prépa.

Par contre, celui qui n'est pas brillant, il ne devient pas brillant.


Tu parles d'aimer les maths, de passion pour les maths ou pour les sciences.
Les maths, c'est comme la vie. L'amour doit être réciproque.
Si toi tu aimes X énormément, mais que X  ne t'aime pas en retour, tu seras déçu et tu vas souffrir. Vérifie que X t'aime vraiment, avant de trop t'investir.
Dans cette phrase, X, ça peut représenter une personne, mais ça peut aussi représenter un concept plus général. Les maths par exemple.
Si toi tu aimes les maths énormément, mais que les maths  ne t'aiment pas en retour, tu seras déçu et tu vas souffrir. Vérifie que les maths t'aiment vraiment, avant de trop t'investir.

Si tu aimes chanter, vérifie que tu as un don pour ça avant de trop t'engager dans cette direction.
Si tu aimes le sport, pareil.
Si tu aimes les maths, pareil.

Posté par
Kekeee
re : La prépa...3 04-05-21 à 16:41

Désolé pour mon absence, je reviens un peu tard.

Mais comment savoir si les maths m'aiment en retour?
Ce que j'ai compris c'est que, si je ne suis pas brillant, re-tenter une prépa ne serait pas une bonne idée? Comment savoir si je suis brillant?

Et tout ce travail de durs labeurs que j'ai fait jusqu'à maintenant? Pour m'ouvrir les portes de la prépa? Tous les sacrifices? Je les oublie?

Je ne pense pas avoir de donc particulier, je suis juste le gros bosseur de terminale qui a eu son bac avec 18 de moyenne... c'est peut-être ça le problème

Posté par
phyelec78
re : La prépa...3 04-05-21 à 18:08

Bonjour,

Pour moi, en prépa la sélection se fait à l'entrée, donc il faut un bon dossier scolaire avec des bonnes notes. Si tu n'as pas trop forcé ton talent au lycée, en mode travail minimum pour tangenter la moyenne, tu as ton bac, mais tu n'es pas accepté en classe prépa.

L'université de donne ta chance, mais elle a un mode de sélection qui ne s'affiche pas.
Chaque année, elle épure. Tous les étudiants qui n'ont pas le niveau, où qui ne travaillent pas, sont éliminés au fur et à mesure.
A l'université le rythme et les méthodes d'apprentissages ne sont pas les mêmes,les étudiants doivent être des adultes et se prendre en charge. Personne de te fustigera si tu n'as pas appris ton cours ou bossé les exos du TD, c'est ton problème. On t'attend à l'examen.Cela convient à certains.

Si tu cherches une formation type ingénieur avec une classe prépa fac ( il y en a)ou intégrée , tu auras de belles opportunités professionnelles et une vie épanouie et intéressante. En plus maintenant, il existe des passerelles de  formation universitaire, vers école d'ingé.

Vous êtes un bon élève, vous pouvez rebondir, ayez confiance en vous. N'écoutez pas ceux qui vous disent que si on ne fait pas classe prépa, on va rater sa vie. La vie ce n'est pas l'école.

Pour réussir, il faut à mon avis, 1% de talent et 99% de boulot. Et le 1% de talent , je pense que vous l'avez.

Sinon, que te proposes tes enseignants?As-tu discuté avec eux.

Posté par
Kekeee
re : La prépa...3 05-05-21 à 09:02

Bonjour, merci pour votre réponse phyelec78.
D'accord, c'est très claire pour l'université, j'ai un peu peur d'être lâché, livrer à moi même, je ne sais pas ce que c'est, j'ai toujours été encadré que ce soit au lycée ou à la prépa, j'aurais bien aimé aller voir de mes propres yeux en presentiel cette année mais c'est assez compliqué...

Pour ce qui est de la prepa integrée, je suis assez indécis. Comme vous l'avez remarqué, je ne me fais pas assez confiance pour me projeter sur 5 ans.

Merci c'est gentil pour le bon élève, et pensez vous que j'ai le talent?

Quant à mes professeurs, lorsque [sub][/sub]j'ai voulu partir définitivement, ils m'ont retenu en me disant que c'était dommage et que l'année prochaine je pouvais toujours revenir l'année prochaine...
Ils m'ont laissé évité les DS et les colles tout au long de l'année suite à ma demande et maintenant ils ne m'obligent à venir aux séances de TIPE car peu utile...
Qu'en pensez vous? C'est bon signe?

Posté par
ty59847
re : La prépa...3 05-05-21 à 12:44

Tu dis qu'au lycée, tu étais bosseur. Ca veut dire que dans un environnement qui te mettait peu de pression, tu prenais l'initiative par toi-même de faire plus que le strict nécessaire.
Cette qualité-là, elle est assez rare. Et cette qualité-là fait que normalement, en fac, tu continueras à rester tout le temps au taquet, même si personne ne t'y oblige.

L'élève qui a tendance à être glandeur, une fois lâché dans la nature en fac, il se plante. Pas l'élève bosseur.

Je viens de relire ton message initial ...   j'ai peur de perdre un apprentissage de qualité et de prestige qu'est celui de la prépa.
Non, c'est vraiment là l'origine de ton problème. Tu idéalises le monde de la prépa, et par effet-miroir, tu rejettes toutes les autres formations.
C'est une grosse erreur.
Il faut vraiment que tu comprennes qu'on peut réussir sa vie sans faire prépa.

En plus, tu parles de prépa en permanence, mais prépa, ce n'est qu'une étape vers ... telle ou telle école.
Pas plus tard que ce matin, je parlais d'un type ... on parlait de sa formation, on a cité l'école qu'il a faite après sa prépa. D'ailleurs, je ne sais même pas s'il est passé par la prépa ou par un autre cursus pour accéder à cette école.

Quand on me demande quelle formation j'ai, ou quelle diplôme j'ai, je ne parle jamais de prépa.
Après la prépa, certains vont à l'X, d'autres vont dans des écoles moins prestigieuses, et d'autres vont dans des écoles pas prestigieuses du tout.
Quand tu te retrouves dans telle ou telle école inconnue, le prestige de la prépa, il disparaît !

Il faut vraiment arrêter de fantasmer sur la prépa.

Posté par
phyelec78
re : La prépa...3 05-05-21 à 13:39

Bonjour,

Je suis en total accord avec ty59847.

Tu es un bosseur, tu n'as jamais glander,donc c'est dans ton tempérament, et tu as pris de bonnes habitudes à la classe prépa, cela ne se perd pas.

Sinon tes professeurs te connaissent, ils en ont vus des élèves, ils savent bien si tu peux suivre ou non.Leurs conseils méritent d'être pris en compte.

A toi de décider ce que tu veux faire. Du stress en prépas ( c'est l'impression que tu me donnes) où une réussite équivalente en fac avec moins de stress( comme tu es naturellement un bosseur cela devrait le faire).

Pour la prépa intégrée, c'est une formule où après tu intègres directement l'école d'ingé dans laquelle tu fais ta classe prépa. Tu as les qualités pour y réussir et tu ne t'embêtes pas à faire des classements d'école suivant ton rang au concours, là tu es déjà dans l'école qui t'intéresse.  

Le monde change, il y a les nouvelles technologies , c'est passionnant et pleins d'opportunités.

Posté par
Maru0
re : La prépa...3 05-05-21 à 17:52

Bonjour,

Les autres réponses n'en ont pas parlé (peut-être parce que c'est administrativement difficile / impossible), mais il pourrait être possible de changer de prépa pour aller dans une moins prestigieuse

Ca pourrait permettre d'avoir moins de pression et de démarrer l'année en ayant confiance en toi.
Certains profs de lycées préfèrent parfois cette approche : conseiller un milieu moins compétitif à l'élève, qui pourrait peut-être mieux lui convenir.

Posté par
ty59847
re : La prépa...3 05-05-21 à 22:31

Oui, c'est une question que je me suis posée.
En fait kekee nous dit que ça se passe mal, mais ne donne pas trop d'éléments sur le contexte.
Souvent, tel élève sait qu'il va en prépa, parce qu'il vise une école en particulier, ou un groupe d'écoles.
Et certaines prépas sont plus ou moins calibrées pour tel niveau d'école (aucune prépa ne prépare spécifiquement tel concours, mais certaines prépas visent le top 3, alors que d'autres prépas ciblent les écoles suivantes)

Il y a peut-être une piste de ce côté-là.
Mais je pense que les mieux placés pour conseiller sont les profs de kekee. Pas forcément les profs de cette année, ils sont juge-et-partie. Mais les profs de première et surtout de Terminale.



Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 1460 fiches de maths

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !