logo

Nouveau programme / nouveau BAC 2012


forum ExpressoNouveau programme / nouveau BAC 2012

#msg2150113#msg2150113 Posté le 25-11-08 à 08:50
Posté par Profillucas951 lucas951

Bonjour,

Comme vous le savez tous, il y a un nouveau programme qui arrivera en seconde l'année prochaine, avec beaucoup de changements, notamment pour le BAC. J'avais déjà vu au collège que beaucoup de programmes étaient nouveaux pour les actuels troisièmes, et aussi que, par exemple, le programme d'espagnol n'en était qu'à sa deuxième année. Voilà pourquoi les acteurs du ministère de l'EN en ont profité pour faire passer cette réforme.
Nous vivons dans un monde de plus en plus évolué, la généralisation allant avec. Nous avons déjà vu les classes "normales" et "de transition" disparaître, nous avons aussi vu la seconde spécialisée disparaître par des options de déterminations sur lesquelles je doute beaucoup sur certaines (autant je sais qu'on trouvera de l'eco en première ES, autant je me demande pourquoi on fait pas plutôt vraiment de la physique renforcée que de la MPI tout simplement pas par ordinateur), cependant, je pense que je suis trop jeune pour savoir exactement en quoi ça peut servir ou pas... Je vais donc m'arrêter là.
En seconde on nous parle de "modules", c'est-à-dire six heures de cours dans lesquelles on a pris des options, et dans ce que j'ai vu, pas mal de modules sont scientifiques, même si je doute sur le fait que les élèves ne prennent pas le module "mathématiques", parce que certains en fin de troisième ne savent par exemple pas faire une règle de trois, et je pense qu'il faudrait quand même leur apprendre à faire ça. Je ne m'avance pas sur les programmes parce que je ne les connais pas.
Nous avons cependant les matières littéraires obligatoires : mais une LV2 (je crois qu'elle est obligatoire) va-t-elle vraiment servir alors que les scientifiques devraient plutôt apprendre à faire de la dactylographie par exemple pour travailler sur ordinateur ? Alors que je ne connais pas énormément de gens qui peuvent prétendre en Terminale S de parler sa LV2 couramment... mais certains peuvent le prétendre pour la LV1. Je ne doute pas du tout du fait que certaines matières littéraires soient obligatiores, car il ne faut pas oublier que le français reste tout de même indispensable.
Je me pose, à partir de ce raisonnement, une question : est-il indispensable de se généraliser plus (parce qu'il reste tout de même le même nombre de français pour les littéraires et les scientifiques) face au monde de plus avancé qui se développe en permanence ? Pourquoi cette question ? Je pense qu'il y a une certaine importance tout de même, car c'est ce que je vois dans la "généralisation du BAC" avec tout de même des modules. Ou peut-être je suis totalement à coté de la plaque, mais autant se tromper que croire quelque chose toute sa vie qui est faux

Merci pour votre réponse
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2150372#msg2150372 Posté le 25-11-08 à 15:36
Posté par Profiljamo jamo Moderateur

Bonjour,

tout d'abord, personne ne sait vraiment aujourd'hui ce que sera le bac en 2012.

En septembre 2009, la classe de 2nde sera rénovée, et les programmes ne sont toujours pas arrivés, on éspère les avoir avant le 31 aout ! (je rigole, mais à mon avis, on n'en sera pas loin ...)

Citation :
parce que certains en fin de troisième ne savent par exemple pas faire une règle de trois, et je pense qu'il faudrait quand même leur apprendre à faire ça


C'est exact, on trouve des élèves de Terminale (et même en S) qui ne savent pas faire une règle de 3. Nous sommes là face aux mystères de l'homme : comment comprendre qu'un élève de 6ème et de 5ème sache faire beaucoup de choses qu'un élève de 18 ans ne sait plus faire et, n'aura aucun souvenir de l'avoir fait ...
Entre temps sont passées quelques années difficiles (adolescence), d'autres centres d'interets, ...
Bref, il n'est pas rare d'avoir un élève de Terminale ne sachant pas faire de tête l'opération 5-14 ("j'ai jamais rien compris aux nombres négatifs"), mais qui saura dériver une fonction avec des log.
Mystère ...

Ensuite, en ce qui concerne tes interrogations sur l'utilité de certaines matières, je vais te répondre :
"Tout travail, toute connaissance, sert toujours, mais pas nécessairement comme on aurait pu le prévoir..."

Tu ne sais pas ce que tu feras dans 1 an, ni dans 2 ans, ni dans 10 ans, ni dans 20, etc ... Bref, un jour tu seras bien content de pouvoir piger un peu d'allemand ou d'espagnol car peut-etre que tu devras aller vivre là haut pour une raison ou une autre.
Et un jour, quand tu seras confronté à des difficultés d'ordre personnel, peut-etre que le titre d'un cours de philo te reviendra à l'esprit, et que tu auras envie d'aller lire ce qu'à pu raconter un grand esprit du passé sur la manière de concevoir le monde et de vivre en paix avec soi-même et les autres ...
Publicité

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2150425#msg2150425 Posté le 25-11-08 à 16:42
Posté par Profillucas951 lucas951

Citation :
C'est exact, on trouve des élèves de Terminale (et même en S) qui ne savent pas faire une règle de 3. Nous sommes là face aux mystères de l'homme : comment comprendre qu'un élève de 6ème et de 5ème sache faire beaucoup de choses qu'un élève de 18 ans ne sait plus faire et, n'aura aucun souvenir de l'avoir fait ...
Entre temps sont passées quelques années difficiles (adolescence), d'autres centres d'interets, ...
Bref, il n'est pas rare d'avoir un élève de Terminale ne sachant pas faire de tête l'opération 5-14 ("j'ai jamais rien compris aux nombres négatifs"), mais qui saura dériver une fonction avec des log.


Je n'ai pas tellement d'expérience sur le sujet voici pourquoi je veux préciser que je ne suis pas totalement certain de ce que je vais avancer
Mon professeur de mathématiques nous a fait faire une grande révision sur toutes les bases du calcul : fractions, règle de trois... tout y est passé. Je ne connais pas du tout l'utilité, par exemple, des vecteurs, mais je sais que toute la partie "calcul" des mathématiques sert pendant toute la vie... Le phénomène est inverse chez le paysan de soixante ans : il saura parfaitement calculer de tête sans trop avoir besoin de calculatrice ou même de règle de calcul, mais si nous lui demandons de dériver une fonction... (sans logs !), il n'en saura rien, evidemment, tout simplement parce que le calcul sert à tout le monde dans toutes les professions... mais les mathématiques servent réellement que dans une fraction limitée de professions...
Celui qui a un bac scientifique et qui ne sait cependant pas calculer 5-14 (qu'on peut tout simplement présenter comme l'opposé de 14-5), ça fait bizarre, non ? Comme si quelqu'un qui vient de décrocher un bac littéraire ne sait pas ce qu'est une didascalie... Voilà pourquoi je pense qu'il faut quand même remettre les priorités en face, privilégier largement le calcul au primaire et au début du collège, faire beaucoup plus de calcul mental.

Citation :
Tu ne sais pas ce que tu feras dans 1 an, ni dans 2 ans, ni dans 10 ans, ni dans 20, etc ... Bref, un jour tu seras bien content de pouvoir piger un peu d'allemand ou d'espagnol car peut-etre que tu devras aller vivre là haut pour une raison ou une autre.


En effet, le fait de pouvoir aussi comprendre un peu une langue peut être un certain avantage pour quelqu'un en S, car, en plus de l'anglais (je vais la considérer comme la seule LV1), il me semble que certains documentaires scientifiques proviennent de l'allemand, et je suis sûr que beaucoup d'observatiores avec radiotélescopes se trouvent en Amérique du Sud... Comprendre des choses en anglais n'est pas forcément évident, autant je peux parfaitement comprendre un épisode d'un sitcom ou une conférence sérieuse, mais autant je ne peux pas comprendre un film, après quatre ans d'anglais et deux ans d'option européenne, tout simplement parce qu'il y a un manque évident de vocabulaire. Je pense qu'une personne ayant arrêtée sa LV2 en fin de terminale (je dis bien : je pense) sait facilement faire une rédaction dans cette langue, mais ne peut tout de même pas se vanter de comprendre parfaitement la langue, voici pourquoi je pense que ce fait de "piger un peu" est tout de même très relatif, je suis donc sceptique.

Citation :
Et un jour, quand tu seras confronté à des difficultés d'ordre personnel, peut-etre que le titre d'un cours de philo te reviendra à l'esprit, et que tu auras envie d'aller lire ce qu'à pu raconter un grand esprit du passé sur la manière de concevoir le monde et de vivre en paix avec soi-même et les autres ...


Je suis sceptique en quoi la philosophie peut être réellement utile si l'on en fait que deux ou trois heures par semaine que pendant une année (étrange dans une section scientifique quand on connaît les liens très forts entre les mathématiques et la philosophie). D'un côté, la philosophie est, à ce qui paraît, une matière obligatoire à partir de la première quand la réforme sera passée. De l'autre, je me demande si quelqu'un venant de décrocher son bac peut réellement se vanter de s'y connaître beaucoup en philosophie.

Pour finir, je paraîs peut-être contre ce nouveau système... Je suis juste sceptique à propos de celui-ci, je pense que ça peut se justifier, et que beaucoup de personnes sont dans mon cas. Mes professeurs nous disent tout le temps que le bac scientifique est beaucoup trop "bourré", c'est-à-dire qu'on nous demande de connaître beaucoup trop de choses par rapport aux autres bac. Je me demande s'il n'était pas possible dans cette section de voir, par exemple, le français dans un axe plus scientifique, comme par exemple étudier du Jules Verne ? En tous cas, je pense tout de même qu'il était tout de même temps de réformer ce système, même si je persiste à penser que les bacs A, B, C, D... étaient tout de même plus efficaces, mais il y a du cependant avoir une raison pour qu'ils soient réformés.
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2150789#msg2150789 Posté le 25-11-08 à 19:55
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

Citation :
Je pense qu'une personne ayant arrêtée sa LV2 en fin de terminale (je dis bien : je pense) sait facilement faire une rédaction dans cette langue, mais ne peut tout de même pas se vanter de comprendre parfaitement la langue, voici pourquoi je pense que ce fait de "piger un peu" est tout de même très relatif, je suis donc sceptique

Entre comprendre parfait une langue et "piger un peu" de quoi on parle, il y a un grand pas quand même...

Mais sinon, je ne sais pas vous, mais la façon dont on enseigne l'allemand dans notre lycée (et sûrement ailleurs, voire partout) fait qu'on peut se débrouiller : on nous incite toujours à inventer les mots qu'on ne connaît pas, par exemple en ajoutant un -ieren à un verbe français (il paraît qu'une fois sur deux, ça marche). À défaut de comprendre ce que notre interlocuteur nous répond, on pourra toujours dire quelque chose, ou lancer un innocent "euh... ich verstehe nicht...".

Et concernant le français traité dans un axe plus scientifique, je crois que c'est une très mauvaise idée, parce que ça limiterait le français à un seul aspect ; je pense que l'avantage du français en S, c'est justement de nous ouvrir l'esprit et d'étendre notre culture...

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2150790#msg2150790 Posté le 25-11-08 à 19:55
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

Bon, apparemment moi pas parler parfait français : lire "comprendre parfaitement une langue".

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2151424#msg2151424 Posté le 26-11-08 à 11:27
Posté par Profillucas951 lucas951

Citation :
Entre comprendre parfait une langue et "piger un peu" de quoi on parle, il y a un grand pas quand même...


Justement, cette notion de "piger un peu", je la trouve très relative... Pour certains, "piger un peu" sera comprendre une phrase sur dix, pour d'autres, ce sera comprendre, par exemple, une longue conférence. Des études ont prouvé que les français ne savent pas parler de langues étrangères... Nous avons en effet un système qui mise trop sur la grammaire, et pas assez à l'oral. Personnellement, j'ai la chance d'être dans une classe où moins de vingt personnes ont pris l'option européenne, et aussi c'est une section qui est basée sur la pratique de l'anglais à l'oral. Cependant, il s'avère que la plupart des personnes ne fassent pas cette section, et le pire dans tout cela, c'est de savoir comment pratiquer un oral avec trente-cinq personnes dans la même classe. C'est bien de faire de l'écrit, mais après tout, une langue, c'est surtout de l'oral, non ? Donc au-delà de commenter cette citation, je me suis emporté, désolé...

Citation :
Mais sinon, je ne sais pas vous, mais la façon dont on enseigne l'allemand dans notre lycée (et sûrement ailleurs, voire partout) fait qu'on peut se débrouiller : on nous incite toujours à inventer les mots qu'on ne connaît pas, par exemple en ajoutant un -ieren à un verbe français (il paraît qu'une fois sur deux, ça marche). À défaut de comprendre ce que notre interlocuteur nous répond, on pourra toujours dire quelque chose, ou lancer un innocent "euh... ich verstehe nicht...".


Evidemment... Mais, toujours là, je pense que dire cela n'est cependant pas un automatisme... Et la langue, c'est de l'automatisme. Il faut donc pour cela, répéter, répéter, répéter... Et toujours la même question se pose : comment peut-on faire des cours de langue efficaces avec des classes de trente-cinq élèves ? Je ne fais pas allemand, donc je ne vais pas m'avancer sur comment on enseigne l'allemand... Sachant qu'en espagnol je passe mon temps à m'ennuyer et le reste à dormir, je m'avance uniquement sur mon expérience de l'anglais.

Citation :
Et concernant le français traité dans un axe plus scientifique, je crois que c'est une très mauvaise idée, parce que ça limiterait le français à un seul aspect ; je pense que l'avantage du français en S, c'est justement de nous ouvrir l'esprit et d'étendre notre culture...


Je ne vois pas énormément de monde dans une S s'intéresser à la préciosité des poèmes au XVII° siècle, si l'on va au fond des choses... Donc peut-être pas un axe plus scientifique, mais au moins qu'on nous évite l'abstraction totale du français... Pareil pour les L, si l'on en fait pas (je ne connais pas vraiment le programme de maths en L mais passons), pourquoi ne font-ils pas des maths appliquées ?
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2151548#msg2151548 Posté le 26-11-08 à 13:55
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

Quand on n'est pas pédant, « piger un peu », ça veut dire comprendre les mots importants d'une phrase pour savoir de quoi on parle.

Je ne crois pas vraiment que le problème vienne du fait qu'on insiste trop sur la grammaire : si on ne sait pas construire une phrase, il est évident qu'il est difficile de parler une langue. Le problème, c'est qu'on n'essaie d'apprendre des notions théoriques, sans les découvrir par l'intermédiaire de textes concrets (je précise « concret » afin d'insister sur le fait que je ne compte pas les textes où un certain Jason [ou Jonas en allemand, ils pourraient au moins avoir un peu d'imagination] parle avec sa grand-mère de ce qu'il a fait à l'école).

Le plus gros problème concernant l'oral - et qu'on pourrait régler -, c'est qu'on nous facilite trop le travail.
Progresse-t-on vraiment quand on nous passe un CD où les personnes n'avalent aucun mot, ne font aucune contraction, font 1s de pause entre chaque mot, etc. ? Est-ce vraiment utile de regarder un film avec les sous-titres en français et non en VO ?
À mon avis, la réponse à ces deux questions est « non ». Certes, au moins, on ne nous froisse pas parce qu'on comprend bien (ou à peu près).

Je peux te dire que la première fois que j'ai regardé un film en VO sous-titrée VO, je n'ai pas compris grand chose. Mais à force d'en regarder, on commence à comprendre petit à petit, et de plus en plus précisément...

Et pour info, sache qu'il y a plus de personnes qui s'intéressent au français « abstrait » en S que tu sembles le penser (et que je le pensais aussi avant)...

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2151564#msg2151564 Posté le 26-11-08 à 14:05
Posté par ProfilMariette Mariette Correcteur

bonjour,

soyons clairs : pour parler une langue couramment, il n'y a pas 36 solutions, il faut vivre dans le pays concerné un temps certain et pratiquer.
Des études qui montrent à quel point les Français sont mauvais en langues existent aussi en version allemande, en version espagnol etc... Et récemment, une étude a montré au contraire que les lycéens français avaient un bon niveau d'anglais.

Quant au programme de L : il comporte utilisation d'un tableur, fonction, lecture de coordonnées dans l'espace, suites, statistiques.
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2151902#msg2151902 Posté le 26-11-08 à 16:07
Posté par Profillucas951 lucas951

Citation :
Je ne crois pas vraiment que le problème vienne du fait qu'on insiste trop sur la grammaire : si on ne sait pas construire une phrase, il est évident qu'il est difficile de parler une langue. Le problème, c'est qu'on n'essaie d'apprendre des notions théoriques, sans les découvrir par l'intermédiaire de textes concrets (je précise « concret » afin d'insister sur le fait que je ne compte pas les textes où un certain Jason [ou Jonas en allemand, ils pourraient au moins avoir un peu d'imagination] parle avec sa grand-mère de ce qu'il a fait à l'école).


Oui, bien-sûr... Mais il se trouve que nous abusons tout de même trop sur la grammaire alors que le but est de parler et, que par exemple, un brittanique puisse comprendre sans difficultés. La grammaire à l'écrit je veux bien, mais à l'oral... Ca devient un délire. Je suis désolé, mais tout simplement, c'est ridibule. Hélas, je pense que donner une tonne de vocabulaire est ce qu'il y a de mieux, mais hélas, c'est ce qu'il y a de plus ennuyeux.

Citation :
Le plus gros problème concernant l'oral - et qu'on pourrait régler -, c'est qu'on nous facilite trop le travail.
Progresse-t-on vraiment quand on nous passe un CD où les personnes n'avalent aucun mot, ne font aucune contraction, font 1s de pause entre chaque mot, etc. ? Est-ce vraiment utile de regarder un film avec les sous-titres en français et non en VO ?
À mon avis, la réponse à ces deux questions est « non ». Certes, au moins, on ne nous froisse pas parce qu'on comprend bien (ou à peu près).


Je peux dire aussi que je suis militant pour qu'on ne nous prenne pas pour des nuls en compréhension orale. Quand je pense que jusqu'en troisième on nous a fait écouter des extraits en anglais mais deux ou trois fois, j'ai peur... Un brittanique ne va pas répéter deux ou trois fois ce qu'il dit pour que vous puissiez comprendre... en ce qui concerne les films ou autres à la télévision, je les regarde le plus possible en anglais, au minimum avec sous-titres VO. Je pense qu'à la fin, quand on connaît un certain type de vocabulaire adapté au contexte, on peut regarder même en anglais, sans les moindres sous-titres. Hélas, je ne pense pas que le problème vienne de la compréhension orale, mais surtout de l'expression orale, ou encore de l'interaction. Prenons des personnes qui sont dans la rue... Je pense que pas beaucoup d'entre eux n'est capable d'interagir en anglais pendant cinq minutes, avec aisance. En ce qui concerne la prise de parole en continu, bon, ben je trouve ça tout de même un peu étrange, mais bon...

Citation :
Et pour info, sache qu'il y a plus de personnes qui s'intéressent au français « abstrait » en S que tu sembles le penser (et que je le pensais aussi avant)...


J'ai appris un truc là

Citation :
soyons clairs : pour parler une langue couramment, il n'y a pas 36 solutions, il faut vivre dans le pays concerné un temps certain et pratiquer.
Des études qui montrent à quel point les Français sont mauvais en langues existent aussi en version allemande, en version espagnol etc... Et récemment, une étude a montré au contraire que les lycéens français avaient un bon niveau d'anglais.


Evidemment... Mais c'est pas avec mon niveau en espagnol que je serais assez fou pour aller habiter en Espagne afin d'apprendre à le parler couramment. Je pense que cette solution est tout de même la meilleure, mais soit il faut encore être jeune, soit il faut tout de même avoir de sacrées racines... Une famille peut tout simplement jouer le jeu : élever ses enfants en ne parlant qu'anglais. Vous êtes surs qu'ils savent ainsi parler parfaitement anglais, car c'est en quelques sortes leur langue maternelle... Et y a la maternelle pour qu'ils puissent apprendre le français
Une étude qui montre que les allemands sont nuls en anglais, je trouve ça plutôt étrange... Mais bon, rien n'est impossible
Peut-être que les lycéens ont un bon niveau en anglais, mais je persiste à dire que ce n'est pas suffisant. Mes parents ont constaté par leur expérience du recrutement que l'un des critères qui revient le plus possible dans les caractéristiques de l'employé idéal est "parler anglais couramment". Hélas, ce n'est pas "bien parler anglais" qui nous fait dire qu'on parle "couramment anglais" (or speaking fluently English ). Je continue à penser que ces notions de "piger un peu" ou de "bien parler anglais" restent tout de même abstraites : cela nous donne qu'une idée du niveau qui est d'ailleurs tout-à-fait subjective, alors que des niveaux fixes (allant de A1 à C2) est quelque chose de tout-à-fait abstrait. Se méfier donc.
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2152027#msg2152027 Posté le 26-11-08 à 16:40
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

C'est vrai que le coup des niveaux fixes est une excellente idée. Seul problème : il faudrait que chacun soit évalué, et les certifications de ce genre sont assez chères...

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2152031#msg2152031 Posté le 26-11-08 à 16:41
Posté par Profillucas951 lucas951

C'est pour cela qu'on les finance dans les collèges et les lycées
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2152045#msg2152045 Posté le 26-11-08 à 16:45
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

Pas pour tout le monde (ou sinon, il y aurait encore plus de postes supprimés à l'Éducation Nationale) !

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2152072#msg2152072 Posté le 26-11-08 à 16:52
Posté par Profillucas951 lucas951

Ah oui c'est vrai, par exemple, dans mon lycée, ils désirent financer en priorité ceux des personnes en européenne, mais il se trouve que ces personnes ont pour la grande majorité des parents qui peuvent financer ces certificats... Il s'agit d'un système ressemblant au système de la bourse au mérite Mais au lieu de faire le système de bourse à ceux qui en ont réellement besoin... Honnêtement, j'ai la chance d'avoir des parents qui ont fait des étude, et qui peuvent me financer ces certificats, mais d'autres (surtout en ZEP) n'ont pas cette chance... Peut-être faut-il, avec le moyen d'une entente des ministres de l'éducation nationale européenne, de les financer pour tous gratuitement, ou alors avec une somme d'argent déjà à peu près fournissable par tout le monde
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2153437#msg2153437 Posté le 27-11-08 à 15:23
Posté par Profilstella stella

Bonjour

Un des profs de ma fille (Terminale ES) a dit à la classe "que seuls les élèves qui auront les moyens de se payer des études après le Bac réussiront". Je dis Bravo.....

En plus le Conseiller d'orientation (très fin psychologue) aurait dit à une de ses copines qui voudrait être prof d'espagnol, que vu sa moyenne générale au 1er trimestre (9/20) elle n'ira pas loin après le bac car en Fac il y a énormément d'échec et que pour aller en BTS ou DUT il faut un bon dossier. Bref qu'elle se vautrera. Il faudrait qu'elle finisse l'année avec une moyenne de 12 donc qu'elle doit travailler (ça elle le sait).
ça c'est de la super psychologique. Il n'a pas mis de gants pour lui dire tout ça ce qui fait qu'elle est sortie de l'entretien déprimée. ma fille a rendez-vous avec ce conseiller la semaine prochaine. ça ne la rassure pas du tout.

Je pensais qu'un conseiller était beaucoup plus fin psychologue.

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2153692#msg2153692 Posté le 27-11-08 à 18:15
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

En même temps, à la fin du 1e trimestre de terminale, je pense qu'il faut commencer à appeler un « un chat » un chat, non ?

« Moyenne générale de 9/20, c'est juste mais c'est pas nécessaire de l'améliorer, je pense que ça passera (ou pas) ! »
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2154328#msg2154328 Posté le 28-11-08 à 11:14
Posté par Profilstella stella

Bonjour

Peut-être mais au niveau psychologie pas terrible.
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2154506#msg2154506 Posté le 28-11-08 à 16:47
Posté par Profillucas951 lucas951

Peut-être, mais quand on parle de "conseiller d'orientation - psychologue, je suis désolé, mais franchement ça donne envie de rire... J'aimerais bien voir leurs diplômes de psychologie Après je dis ça y en a peut-être des bons mais franchement, j'en ai jamais vu qui pourraient réellement porter ce nom
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2154593#msg2154593 Posté le 28-11-08 à 17:53
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

Avant de leur apprendre la psychologie, on ferait aussi bien de leur apprendre les filières d'orientation.

Parce que pour les quelques conseillers d'orientation que j'ai croisé, au-delà des brochures de l'Onisep (et donc des études pour devenir vétérinaire/pilote/pompier/prof), ils ne connaissaient pas grand chose...

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2154853#msg2154853 Posté le 28-11-08 à 19:48
Posté par Profillucas951 lucas951

Ouais c'est sûr, celle que j'ai eu en troisième m'a conseillé pour faire ingénieur de faire un BTS plutôt qu'une prépa ingénieur... On a tout de suite su qu'elle était pas fiable, mais à ce point ça reste quand même assez rare...
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2155108#msg2155108 Posté le 28-11-08 à 22:18
Posté par Profiljamo jamo Moderateur

Citation :
Ouais c'est sûr, celle que j'ai eu en troisième m'a conseillé pour faire ingénieur de faire un BTS plutôt qu'une prépa ingénieur...


Peut-etre a-t-elle estimée qu'avec tes résultats qu'elle avait sous le nez, que tu n'avais pas les capacités de faire une prépa ingénieur, tout simplement, et qu'une voie moins rude était préférable ...
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2155286#msg2155286 Posté le 29-11-08 à 08:59
Posté par ProfilPorcepic Porcepic

re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg2155311#msg2155311 Posté le 29-11-08 à 09:55
Posté par Profillucas951 lucas951

Citation :
Peut-etre a-t-elle estimée qu'avec tes résultats qu'elle avait sous le nez, que tu n'avais pas les capacités de faire une prépa ingénieur, tout simplement, et qu'une voie moins rude était préférable ...


Etant donné qu'elle n'avait pas mes résultats sous le nez, je ne crois pas que ce soit ça, mais peut-être est-ce vrai...
re : Nouveau programme / nouveau BAC 2012#msg4054275#msg4054275 Posté le 28-02-12 à 16:29
Posté par ProfilVery Very

Je vois que le post date un peu maintenant mais il est peut-être temps de le relancer étant donné qu'il s'agit de l'année 2012 ! Perso, pour suivre un peu l'actualité et les dates, programmes pour cette édition du Bac, je vous conseille de regarder ce site qui contient de nombreuses informations intéressantes sur le Bac 2012 !

Bonne chance à tous !

Répondre à ce sujet

réservé Seuls les membres peuvent poster sur le forum !

Vous devez être connecté pour poster
attention Un modérateur est susceptible de supprimer toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.

  • Ce topic

    imprimer Imprimer
    réduire la tailleRéduire   /   agrandir la tailleAgrandir

    Pour plus d'options, connection connectez vous !
  • Fiches de maths



maths - prof de maths - cours particuliers haut de pagehaut Retrouvez cette page sur ilemaths l'île des mathématiques
© Tom_Pascal & Océane 2014