Inscription / Connexion Nouveau Sujet
Niveau autre
Partager :

Augmentation de températures

Posté par
PasKal60
26-03-23 à 20:45

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum, désolé s'il y a quelques codes que je ne respecte pas malgré une lecture attentive de la FAQ (quel niveau sur "autre" ? ... allez, "orientation" !)
Je reprends les maths depuis le début, j'ai 60 ans, un bac C plus très jeune mais tout autant d'années à manier des chiffres et le sens pratique que les années permettent d'acquérir.

Si je me permets de venir vers vous, c'est parce que je suis choqué  par l'exercice 1 du brevet "DNB métropole 2021" où il est demandé de calculer une pourcentage d'augmentation de température. Ce concept n'a pas de sens, fait-il deux fois plus chaud à 20 ° qu'à 10° ?
Non, le zéro est une origine arbitraire de l'échelle Celsius, que dire d'une augmentation de -5° à 5° ?
Il n'y aurait qu'en Kelvins que ce concept aurait du sens et les augmentations se mesurent en degrés, jamais en %, c'est une aberration.
Désolé au cas où ce sujet aurait déjà été débattu (pas trouvé sur le moteur de recherche) mais le faux débutant que je suis est agacé qu'on puisse trouver de telles horreurs dans les sujets de brevet ... bon sang, personne ne les relit ? Est-il utile que les candidats s?imprègnent de telles erreurs d'appréciation, d'autant plus dommageables qu'elles vont troubler leur appréciation sur quelques sujets cruciaux qui les attendent ?

Merci de m'avoir lu, et encore une fois, désolé pour les accrocs à la FAQ. Mais pour le fond de mon message, je suis sûr de moi, et je suis troublé.

Bonne soirée
Pascal

Posté par
Ulmiere
re : Augmentation de températures 27-03-23 à 00:15

Pourquoi ça n'aurait pas de sens ? Température et chaleur sont deux choses bien différentes ! Il ne fait pas plus chaud, strictement parlant, à 20 degrés C qu'à 10, mais il est rigoureux de dire que la température est deux fois plus élevée, 2 étant sans dimension.
La chose qu'il manque, c'est effectivement l'unité et le fait que l'unité de température SI est le kelvin.

Si tu veux une analogie, la quantité d'argent dont tu disposes est deux fois plus grande si tu en as 20 unités que si tu en as 10, que tu comptes en euros, en dollars, ou en bonbons.

Mais cela n'est valable que parce que la température est une grandeur ayant une dimension. Un séisme de magnitude 3 est 10 fois plus intense qu'il séisme de magnitude 2. Dire seulement que la magnitude a augmenté de 50%, ne sert à rien parce qu'entre un seisme de magnitude 5 et un autre de magnitude 7.5 on a aussi une augmentation de 50% de la magnitude, mais pourtant une intensité multipliée par plus de 300

Posté par
Sylvieg Moderateur
re : Augmentation de températures 27-03-23 à 08:18

Bonjour,
@Pascal,
J'ai modifié le forum, car je pense que ton message concerne plus les profs que les élèves

Posté par
PasKal60
re : Augmentation de températures 27-03-23 à 18:38

Merci pour ce retour, j'ai effectivement été maladroit en écrivant chaleur au lieu de température. Et je suis d'accord avec ce que tu écris.
Mais je confirme mon analyse : dire que la température a doublé s'il fait 10° au lieu de 5° n'a pas de sens (autrement que strictement parlant) même si on précise l'unité : on ne parle pas ici de dollars ou de bonbons, mais d'un référentiel où il a été décidé que le zéro serait mesuré lorsque l'eau gèle et le 100 lorsqu'elle bout.
C'est pour ça que je parlais de Kelvin puisque si je me souviens bien, le zéro  correspond au zéro absolu.

On ne parle jamais d'élévation de température en % mais en degré (unité de mesure), alors même si, strictement parlant, nous sommes d'accord (c'est un exercice statistique), ce choix dans une épreuve de brevet est une aberration.

… et je changerai d'avis dans la seconde si quelqu'un me trouve un article sérieux ou une publication scientifique dans laquelle le réchauffement climatique (ou l'évolution des températures dans le temps) est exprimé en pourcentage 😊

Posté par
carpediem
re : Augmentation de températures 27-03-23 à 19:26

salut

une fois qu'une échelle (de température) est donnée je ne vois pas où est le pb de dire :

(en moyenne annuelle par exemple) la température a augmenté de 15 %

ce qui signifie simplement que si la température moyenne était t l'année dernière alors elle est cette année 1,15t

l'exemple de Ulmiere est parlant :
on peut très bien dire en terme de magnitude que celle de ce tremblement de terre est 50 % supérieure
et en terme d'intensité est 900 % supérieure (on passe de 1 à 10 quand la magnitude passe de 2 à 3 : m + 900 % * m = 10m)
ou l'intensité à augmenté de 29 900 % (on passe de 1 à 300 quand la magnitude passe de 5 à 7,5)

Posté par
carpediem
re : Augmentation de températures 27-03-23 à 19:27

et pour la température quelle que soit le sens "profond" que peut avoir cette échelle ...

Posté par
Sylvieg Moderateur
re : Augmentation de températures 27-03-23 à 20:56

Bonjour,
Le pourcentage ne sera pas le même pour des francophones et pour des anglophones...

Posté par
Ulmiere
re : Augmentation de températures 28-03-23 à 00:03

L'eau qui bout à 100 degrés en fait ce sont des degrés centigrades, mais c'est presque pareil que des celcius

Voici une autre affirmation à moitié vraie physiquement : l'interaction forte est beaucoup plus forte que l'interaction gravitationnelle.

Vrai (et même pour l'électrostatique) à cause de la valeur de la constante G (resp. de la permittivité du milieu).
Je ne sais plus le nombre exact mais c'est quelque chose comme 10^40 fois plus d'intensité !

Pourtant c'est bien la gravitation qui domine à l'échelle macroscopique, parce que l'interaction forte est de très courte portée.

Ce qui contredit l'assertion ci-dessus qui ne mentionne aucune distance.


Dans le même genre, la lampe qui t'éclaire en ce moment a (si elle est à incandescence) une température en son centre 1.5x supérieure à celle de la surface du soleil (mesurée en kelvin)... mais dans un volume minuscule

Posté par
PasKal60
re : Augmentation de températures 28-03-23 à 19:50

Merci beaucoup pour votre contradiction, constructive et pédagogique 😊
Je n'arrive toujours pas à me défaire de mon opinion, mais vos exemples sont pertinents et font réfléchir sur l'extrême relativité des certitudes ... 😉

Posté par
verdurin
re : Augmentation de températures 30-03-23 à 20:05

Bonsoir PasKal60,
il me semble que donner une augmentation de température en pourcentage n'a aucun sens physique, sauf peut-être en degré Kelvin.
Une température qui passe de 274,15K à 293,15K passe de 1°C à 20°C. Il n'y a aucun sens à dire qu'elle a été multiplié par 20.



Vous devez être membre accéder à ce service...

Pas encore inscrit ?

1 compte par personne, multi-compte interdit !

Ou identifiez-vous :


Rester sur la page

Inscription gratuite

Fiches en rapport

parmi 1673 fiches de maths

Désolé, votre version d'Internet Explorer est plus que périmée ! Merci de le mettre à jour ou de télécharger Firefox ou Google Chrome pour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !